Bleu Blanc Blond

dit

Mamylor

pour ce défi du 20 juillet.

Tout d'abord inévitablement cela me rappelle le chanteur Marcel Amont.

Ma mère en était fan, et je dois dire que moi aussi. Nous sommes allées le voir à 2 reprises à l'Olympia avec grand bonheur.

D'après ce qu'en raconte Fabien Lecoeuvre dans l'histoire des chansons, Marcel Amont séjournant à New York, revenant de Montréal, entend un air à la radio : des paroles stupides sur une mélodie simple mais efficace. Il note les premières phrases et le gimmick des mots qui éveillent en lui la bonne humeur.

Il se renseigne sur l'origine de cette chanson, mais personne ne connait. Après quelques recherches, il finit par trouver le titre original et surtout le nom de l'éditeur. 2 semaines plus tard, il se retrouve en France avec dans ses bagages

True happiness d'Hal Greene

qu'il veut adapter et chanter en français

partitionmarcelamontbleublancblond-500x500

Jean Dréjac lui apporte un brouillon de texte orienté différemment par rapport à la version américaine, il a trouvé les mots justes et la résonance du texte sous forme des coeurs.

Bleu blanc blond est né en février 1960, le disque 45 tours chez Polidor, la France entière et surtout le Sud de la France chante à tue-tête ce refrain.

654fa0fbca1e53cbcd1844130e059d00

Cette photo vient du net, mais je l'ai le disque au grenier avec mon électrophone, la flemme de retrouver, il fait trop chaud...

J'aime bien bleu blanc blond, mais je lui préfère et de loin

Les Bleuets d'Azur

que j'aurais pu mieux illustrer, puisque je suis en campagne.

Alors pour le bleu, le blanc, voici le ciel bleu de Sarthe et son oiseau blanc en vol

005

Quant au blond, dans ma campagne c'est la couleur des champs de blé

FullSizeRender

puis une fois coupé, les rouleaux attendent d'être remisés

004-001

Pour voir ce que les autres ont trouvé en bleu blanc blond rendons-nous chez

Mamylor

Pause de défi en août, reprise en septembre.

Bon été, vacances, voyages, repos,

à tous.