Désolée

Mamylor

c'est le premier défi que je loupe depuis ses débuts, mais, depuis le 24 mai que mon époux est à l'hôpital, je n'ai plus pensé au défi !

Bon, je vous rassure et moi en même temps, il est sorti hier, ses ennuis de santé sont en voie d'amélioration...

Et, pour arranger le tout, depuis lundi plus d'internet, de téléphone. Notre fil a été arraché par un camion de la benne grande ouverte qui déversait le goudron sur notre route en réfection.

Les techniciens viennent de tout réparer à l'instant, et me permettent ainsi de vous faire ce petit coucou.

J'aurais certainement trouvé à raconter sur les us et coutumes sarthois.

sart

J'vous bise, et à bientôt...