qui ouvre ses portes chaque année pour les fêtes du jardin.

J'ignorais son existence depuis tout le temps que je vis ici maintenant, et, je vous assure que mon époux et moi en avons pris plein les yeux, les sens, dans

Le Jardin Bleu

de Bertrand et Michèle Garreau

situé à Laigné-en-Belin (Sarthe)

On arrive dans une banale petite rue de village, un portail bleu entr'ouvert nous invite à entrer, une maison cossue s'offre à notre regard et déjà le jardin de l'entrée nous interpelle avec des rosiers grimpants au mur sur la droite, et un majestueux arbre fleuri embaumant l'atmosphère (bien sûr, j'ai oublié son nom)

029

028

vois-tu Florence, ce banc, comme il ressemble au tien

002

des scènes et des ambiances différentes se succèdent

001

un rosier liane blanc part à l'assaut d'un frêne géant

005

végétaux et objets chinés et détournés s'assemblent en scènes charmantes et amusantes

006-001

007

023-001

008-001

la grande pelouse ouverte sur le clocher du village

022-001

a

aa

des touches de bleu pour ce jardin bleu au détour des allées

aaa

009

zincs, bouteilles colorées participent au décor végétal

IMG_0891

au bout de l'allée, un opulent rosier, parmi d'autres tout aussi beaux, forme une sorte de tonnelle ombragée où il doit faire frais les jours chauds d'été

010

015

018

130 rosiers occupent le terrain tout de même,

la visite se poursuit avec toujours des scènes qui accrochent le regard 

IMG_0886-001

IMG_0889-001

011

012

021

on arrive au bout de l'allée où l'on découvre un immense pin parasol, une pie en fer dans une cage y était suspendue

016

nous arrivons sur un très joli petit potager où l'on ne voit aucune mauvaise herbe dépasser

014

en sortant on observe sur le mur une panoplie de zincs hétéroclites

017

nous sommes maintenant sur l'arrière de la maison avec vue sur la pelouse et les massifs au loin

020

019

013

Bien sûr nous sommes arrivés à l'ouverture et avons donc profité des lieux encore pas fréquentés. Une dame est entrée qui se trouvait être la fille des anciens propriétaires, cette maison ayant été vendue il y a plus de 25 ans. Elle n'était jamais revenue, elle avait apporté des photographies "d'avant", je pense qu'elle a dû être envahie d'émotions à redécouvrir la maison et le jardin de son enfance ainsi métamorphosés. Des souvenirs partagés entre ancien et nouveaux propriétaires.

Avant de partir, nous félicitons de M. Garreau qui nous dit que tout le mérite en revient à son épouse Michèle.

J'imagine bien la somme de travail pour obtenir un résultat si parfait !

Multitude de coins et recoins à découvrir sans aucun ennui, il y a tant à voir.

J'ai beaucoup apprécié ce "fouillis", si je puis dire, un jardin animé, riche en arbres, arbustes, vivaces, rosiers, très organisé, bien pensé, pour un rendu si réussi.

Ce que j'ai le moins apprécié c'est le coin qui se veut être "japonisant", petit et mal conçu, pas au top à mon goût.

026

025

aaaa

 Ce jardin mérite le détour, alors l'an prochain, arrêtez-vous !

Comme le disait Charles Trénet "C'est un jardin extraordinaire"