Vous pensez que je fais vous décrire aujourd'hui les embruns de la mer petite pluie fine que forment les vagues en se brisant ?

non vous n'y êtes pas du tout, 

il s'agit plutôt de cette petite cité située dans les Hautes Alpes

s-l1600embru

EMBRUN

et pourquoi donc en parler ce matin ?

La réponse est là

003-001 (2)

un marquoir brodé par

Elisa Joubert née en 1879

âgée de 10 ans lorsqu'elle finit de broder cet ouvrage.

Je présume qu'elle fut en colère de constater, qu'après l'avoir lavé, ses cotons avaient dégorgé sur la toile !

001-001

009-001

011-001

010-001

012-001

013-001

elle a dû verser quelques larmes la petite

001-001

qui devait détester son prénom d'Eugénie, pour se faire appeler Elisa comme sa maman et diminutif de son second prénom Elisabeth !

Eugénie, Elisabeth, Emma Joubert

est donc née à Embrun le 18 août 1879

son père s'appelait Auguste, Fidèle Joubert, âgé de 45 ans lorsqu'elle est née, et exerçait la profession d'épicier à ce moment là. En 1873 il était domestique, en 1879 épicier et en 1891 journalier,

sa mère était Elisa Reboul, âgée de 37 ans à sa naissance et épicière (conjoint collaborateur dirait-on de nos jours), on la retrouve repasseuse en 1896.

Ses parent se marièrent en 1873.

Les actes précisent l'adresse de l'épicerie qu'ils tenaient, également lieu de naissance d'Elisa

6 rue d'Italie

3

s-l16005d

et si c'était leur épicerie là à gauche ??

Elisa avait 4 frères et soeur, et était la 4e de la fratrie :

Auguste né en 1873,

Marie, Elisa, Honorine née en 1875,

Frédéric, Emile né en 1877,

Eugénie, Elisabeth, Emma née en 1879,

Jean, Baptiste, Elie né en 1881.

Son père Auguste mourut le 15 mai 1891 à 58 ans, Elisa en avait 12.

En 1891, ses parents n'étaient plus épiciers, mais journalier et repasseuse.

A Embrun, il y avait un bataillon de chasseurs alpins

album-régimentaire-30ième-chasseurs-alpins-embrun-1902

s-l16002

au fond caserne des chasseurs alpins

Elisa a dû en rencontrer de bien beaux chasseurs alpins dans les rues d'Embrun, et clients de l'épicerie bien sûr !

Un de ces militaires a retenu son attention

s-l1600

 serait-ce celui-ci par hasard ?

 Le 20 octobre 1900, à 21 ans, la petite couturière qu'est devenue Elisa épouse

Elie, Jean, Henri Martel, domicilié à Barbières Drôme et de fait à Embrun,

âgé de 28 ans, Sergent au 12e bâtaillon de chasseurs alpins.

De leur union est né un fils

Henri, Louis, Jean le 25 août 1901, 6 place aux Herbes à Embrun.

peut-être ont-il eu d'autres enfants, mais arrivée là je perds leur trace...

Ils s'en retournèrent vivre dans la Drôme à Valence où Elisa est décédée le 7 juin 1965.