que le mien !

ensemble, re-découvrons tous ses petits coins,

admirons, pêle-mêle, toutes les floraisons offertes depuis le début du printemps

en commençant par ces vues prises du premier étage de la maison

030-001

032-001

031-001

 un soir de tonnerre d'avril, mon reine-claude en fleur, et au loin les cerisiers blancs du voisin

002

023-001 (2)

2017-04-12

toujours impressionnantes les belles fleurs des pivoines arbustives

019-001

020-001

021-001 (3)

la divine glycine se mire dans l'eau du bassin

004-001

 tulipes, coeur de Marie, camélia profitèrent ensemble de la chaleur de ce début d'avril

001

005-001 (2)

006-001

 le magnifique oranger du Mexique propose un festin à ses petits hôtes

009-001

010-001 (3)

sans en avoir l'air les crosses des fougères se déroulèrent

002-001 (2)

 les iris s'émerveillent devant ce lever de soleil

014-001 (2)

021-001 (2)

002-001

005-001

ils nous offrent cette année une floraison abondante sans pareil

001-001

008-001

003-001

005-001 (3)

me voici en pamoison devant les azalées et les rhododendrons !

010-001

011-001

016-001

033-001

034-001

035-001

041-001

042-001

2017-05-15

voici qu'entre dans la ronde sa majesté... la rose

014-001

036-001

qu'il est plaisant de voir butiner les abeilles dans les cistes roses

022-001

joli constraste de couleur entre lysimaques pourpres et alchemilles épanouies

023-001

009

par ci par là d'autres fleurettes nous guettent

027-001

c'est en rang, bien alignées, que les pivoines coquettes préparent leur entrée en scène.

Dans le jardin, une petite faune nous entoure aussi,

c'est ainsi que chaque soir, bien réglé vers 20 heures, un faisan nous rend visite

006-001

030-001

le "merlou" sorti du nid, attend sagement que ses parents le nourrissent encore

002-001 (2)

nos jolis poissons sont remontés du fond du bassin où cachés ils ont passé l'hiver

021-001

024-001

025-001

Ce sont des mésanges huppées qui ont fondé une famille dans le nichoir chiné il y a quelques années

007-001

Un jour de la semaine dernière, j'ai été attirée par les piaillements des petits, puis les voyant passer la tête à l'extérieur, je me suis dit que l'envol était pour bientôt... hélas...

2017-05-09

le drame...

après avoir observé tout au long de la journée que les parents ne venaient plus les nourrir, les petits le lendemain n'étaient plus ! Que s'est-il passé ?

Jacqueline

cette petite visite du jardin est pour toi qui me l'avait suggérée ces derniers temps.