Cécile

nous a proposé d'observer tout au long de l'été la petite faune de notre jardin.

Voici, pour ma part, ce que j'y ai vu

002-001

une dodue araignée dégustant sa proie la mouche

004 (5)-001

sur le dossier de la chaise de jardin, une nurserie de bébés araignée s'est installée

010 (2)-001

sur une feuille de rosier, un Otiorhynchus morio, qui s'apprêtait à en faire son festin 

073-001

rare de voir un grillon à découvert, celui-ci s'est perdu sur la table de jardin !

528018_3853953266183_716008411_n

579559_10200990587625759_1744604370_n

des bourdons bourdonnant et butinant qui firent leur nid dans un nichoir, heureusement tout à fait inoffensifs, là oublié de prendre une photo

13606974_10210161932383646_3885814839321540567_n

l'abeille au labeur, j'en ai vu plus que les autres années, et c'est tant mieux,

par miracle point de guêpes et autres méchants frelons asiatiques... ou pas !

228543_4515781611478_148513614_n

577132_4515778171392_722189141_n

rencontrée cette énorme et impressionnante chenille, la photo ne rend pas bien compte de sa taille,

c'est un Smerintus Ocellata qui se transformera en Sphinx demi-paon, papillon nocturne qui sert de nourriture aux chauves-souris

10641068_10204744166222878_5274728438302322999_n

mais que fait donc l'escargot sur le parasol ? sur un parapluie j'aurais mieux compris !

13732052_10210363430220966_3165888103566427024_o

13669770_10210363032811031_3331259800543556982_n

petit lézard fait l'autruche !

Les oiseaux aussi ont fréquenté mon jardin

003 (4)

bébés Accenteur Mouchet sortis du nid attendant sagement le nourrisage

014 (5)-001

une coquette bergeronnette

015 (5)-002

un rougequeue noir si rare par chez moi

082-001

un pigeon ramier nichant dans le boulot

12963555_10209443541304318_4890761688783813866_n

une sittelle trouve sa pitance sur le tronc du cerisier pleureur

10593171_10204562811849132_8686021395242470368_n

et alors la cerise sur le gâteau : le loriot si rare à voir, il est présent tous les ans dans la peupleraie à côté de chez moi, on entend son chant et son cri si particulier, mais pour le voir c'est toute une histoire ; et ce jour là il est venu se percher dans le boulot, fort heureusement l'apn était à portée de main. Vous le voyez là en haut à gauche, jaune, ailes noires. Il est migrateur et reviendra en mai dans ma région. 

14095984_10210594298672533_6749267814789805921_n

la libellule a virevolté au-dessus du bassin, pour la fixer sur la pellicule ce fut un dur exercice.

Au bassin cette année je n'ai vu et entendu aucune grenouille, une première !

001-001 (2)

et pour finir celui qu'on rencontre un peu tous les jours en ce moment, c'est cet écureuil, un ressort, une flèche, comment voulez-vous faire un bon cliché. Il vient piquer nos noisettes et les enterre partout dans le jardin, va-t-il s'en souvenir une fois l'hiver arrivé ?

Et puis il y eut pour moi la frayeur en fin de printemps : sur le pas de ma porte, une vipère se chauffant au soleil, et moi je passais l'aspirateur porte ouverte, lorsque je vis une tête : "tiens un lézard" me dis-je, mais comme il ne s'enfuyait pas, j'ai très vite compris, et vis alors l'anneau du serpent. Mon sang ne fit qu'un tour. Vite fermer la porte, passer par derrière, appeler au secours l'homme courageux, qui la fit fuir avec le manche à balai. Jamais revue. Pas de photo, hein, vous comprenez !

J'ai découvert une nuit d'été des vers luisants sous la fenêtre de mon salon, des lustres que je n'avais vu cela ! j'étais toute heureuse de pouvoir les faire découvrir à mes petits enfants. La photo n'étant pas réussie je ne vous la soumets pas.

Vous pourrez voir ce que Cécile, Florence, et d'autres ont observé dans leur jardin cette année en allant visiter leur blog bien sûr, d'autres petites bêtes à découvrir...