Passiflore

nous donne le

LA

 

2012-08-019

et en avant la

MUSIQUE

Vaste sujet, par quoi commencer ?

vous dire déjà que j'aime toutes les musiques qui peuvent aller de la fanfare municipale à Mozart, très éclectique je suis en la matière. Ne dit-on pas qu'écouter de la musique tous les jours est une authentique nourriture pour l'esprit.

Et pour les instruments de musique, c'est la même chose du saxo à l'accordéon de papa, tout me va ! mon grand regret étant de ne pas savoir jouer d'un instrument, jamais trop tard pour apprendre me direz-vous.

En 1970, j'ai assisté salle Pleyel à Paris, à un concert de Manitas de Plata, on était loin encore des populaires Gypsy King !

Galop de Camargue Manitas de Plata

player" width="480" height="270">

ce fut une révélation pour moi, qui me fit apprécier la musique gitane.

L'âme slave de la musique tsigane me touche encore beaucoup.

Pour la musique classique entre autres, j'apprécie Peer Gynt que j'ai découvert dans mon enfance, je peux écouter sans me lasser la chanson de Solweig (écrite pour les paroles par Henryk Ibsen et mise en musique par Edward Grieg), beau à en pleurer !

Edvard Grieg Solveig's Song, from Peer Gynt

player" width="480" height="270">

  Autre style encore de musique, le jazz, réécoutons ce petit bijou de Sydney Bechet

 

Petite Fleur de Sidney Bechet

player" width="480" height="270">

 J'oubliais de vous parler de ces deux là :

Simon et Garfunkel

Simon et Garfunkel - the sound of silence

 

célèbre duo américain de folk rock que j'aime toujours écouter avec grand plaisir, humm les mélodies...

 

 La musique c'est aussi la chanson ; Charles Aznavour dit : 

"La chanson ! L'enfant la perçoit déjà dans le ventre de sa mère, puis suivent les berceuses, les comptines, les rondes, les marches militaires, les cantiques, les chants révolutionnaires, les ballades d'amour et jusqu'au Te Deum et autres De Profundis.

De l'embryon au landau, du landau au cimetière, les refrains jalonnent et accompagnent les jours de nos existences, tantôt poétiques, tantôt humoristiques, érotiques, lyriques, engagés, franchement cochons ou tout simplement populaires, faits de quelques vers de mirliton placés sur une ligne musicale facile à retenir, agréable à écouter, à fredonner, à siffloter même.

Il n'y a pas de petite ou grande chanson, il y a la chanson, et un point c'est tout ! Celle que vous aimez, qui vous chante au coeur et à la mémoire, qui est, et restera toujours, pour vous la meilleure".

 

Montages

pêle-mêle de chansons que j'aime, mais il y en a encore beaucoup d'autres, comme celle-ci

 

031-001

de Michel Delpech qui nous a quittés récemment.

Et puisqu'en France tout commence et tout finit par des chansons, juste ou faux, qu'importe,

amis et amies du défi du 20

chantez maintenant !