naissait mon père...

le 31 juillet 1914, Jean-Jaurès était assassiné

le 1er août 1914, à 4 h de l'après-midi, toutes les églises de France sonnaient le tocsin,

le lendemain, 2 août 1914

 

Pictures25

le 3 août, déclaration de guerre de l'Allemagne à la Serbie et à la France.

Les jeunes hommes partirent mais aussi les plus âgés qui furent renvoyés au combat.

Epreuves, souffrances, enfer des tranchées, guerre du feu, blessés, morts, deuils, ont fait que cette guerre ne fut pas qu'une affaire d'hommes,

 

Appel_aux_Femmes_Françaises_0

René Viviani appellent les françaises dès le mois d'août à assurer les tâches éprouvantes

 

p001_1_00

11 novembre 1918, victoire des alliés et signature de l'armistice à Rethondes (Oise)

 

480px-Waffenstillstand_gr

 

4 années de guerre

10 millions de morts

19 millions de blessés

10 millions de mutilés

Pendant cette guerre des milliers de lettres furent écrites, témoignages émouvants, touchants de couples séparés. Au retour, s'ils revinrent, ces hommes n'étaient plus les mêmes...

 

$_57

 

Aujourd'hui, souvenons-nous, n'oublions jamais.

Mon père a passé ses 4 premières années d'existence dans ce contexte, et, il n'imaginait pas qu'en 39 il serait appelé lui aussi, encore, au combat.

 Regards de Mémoires