visité ce 8 mai dernier, en Indre-et-Loire

nous avons dévié notre route et rallié

MAULEVRIER

Maine-et-Loire

Parc Oriental

où nous nous sommes repliés pour nous revivifier, nous extasier,

permettez-moi de vous convier à m'accompagner dans la visite du

plus grand jardin japonais d'Europe

Pour la petite histoire, vous cliquerez sur le lien ci-dessus pour en savoir plus. Je vous dirai juste que ce parc fut créé par

Alexandre Marcel (1860-1928)

 

marcel_a__056296800_1721_29012007

 

architecte parisien, à la fin du 19e siècle, qui avait une passion particulière pour le japonisme très en mode de l'époque.

Nous entrons par la prairie où l'espace paysagé offre à notre vue de nombreux arbres remarquables

 

021

dont cet immense séquoia par exemple

 

014 (2)

un arbre de Judée

 

017 (2)

sur le versant pentu de beaux et grands arbres tels que hêtres, chênes, mahonias, ifs,  restent dans un espace sauvage où fleurit un tapis bleu de jacinthes

 

018 (2)

encore un arbre à l'âge canonique dont les branches forment un rideau jonchant le sol

 

016 (2)

sur le parcours nous admirons des massifs d'azalées mollis

 

019

 

 

de toutes les couleurs formant de dodus coussins

 

020

Nous découvrons le Château Colbert (actuellement hôtel restaurant) où la famille de M. Alexandre Marcel vécut.

 

Nos pas approchent de la merveille qui constitue le tour du lac

 

027

offre des tableaux que tout peintre aimerait avoir pour modèle

 

025

ou photographe immortaliser sur la pellicule

 

031

les apn ont chauffé

 

036

ne sachant trop où cliquer pour obtenir la meilleure image

 

039

le temple Kmer

 

040

 

 

y déposer une offrande

 

032

rester pantois devant le pont rouge et les îles du paradis

 

043

 

 

où cet if taillé à la japonaise est comme suspendu au-dessus de l'eau
nous avons essayé de compter les plateaux, mais n'avons pas réussi à sortir un chiffre. J'aimerai voir les équipes qui les taillent, quel travail !

 

043

 

042

l'escalier aux lions

 

050

fenêtre paysagère véritable perspective imaginée et travaillée par les jardiniers

 

048

 

contempler il n'y avait que cela à faire

 

052

des bambous partout

Ce jardin m'a éblouie avec ces paysages japonais (côtes rocheuses baignées par la mer, îles, montagnes, torrents de galets, cascades).

Il symbolise l'horloge et les saisons de la vie.

Il incarne les éléments de la mythologie shintoïste et bouddhiste.

Cet art sacré du jardin permet une grande liberté, dans le respect du yin et du yang et des éléments du taoïsme (feu, terre, eau, bois, métal).

Jouant sur les oppositions et les alternances, évitant toute symétrie et toute linéarité, le paysage conserve un aspect naturel.

Si vous passez dans ce secteur, ce jardin mérite un petit détour, vous ne le regretterez pas.

Avant de vous quitter, je vous montre tout de même ce que j'ai trouvé dans ce vide-grenier pas top

 

061

une boîte neuve carton et tissu que je pense revoir et un p'tit bonhomme en bois

 

062

le même repose pied que le rouge chiné il y a peu de temps, bien entendu le tissu sera changé

 

060

 

 

 

et voilà les 2 font la paire !

Je vous souhaite une bonne journée et à très bientôt.