c'est plus sûr

par ces temps de pluie qui nous empêchent de sortir le dimanche

sur les bric-à-brac, broc-à-bric, vide-greniers et brocantes où l'on n'y trouve plus grand chose d'ailleurs.

En ouvrant les tiroirs et portes d'armoire, on retrouve des petites choses oubliées comme ce

SEMAINIER 

 

009

carnet cartonné d'une trentaine de centimètres de haut sur une quinzaine de large

sur chaque page une fillette au joli minois portant une jolie robe et un tablier

observons le tablier

 

010

alors ? vous voyez quoi ?

 

012

oui c'est bien ça : des mouchoirs

 

020

que voici dépliés

astucieux et charmant

il y a ainsi dans ce carnet

7 fillettes, 7 mouchoirs

un pour chaque jour de la semaine

2013-06-102

d'où le nom de "Semainier"

 

2013-06-091

lundi, mardi,

 

 

2013-06-094

mercredi, jeudi,

 

2013-06-093

vendredi, samedi,

2013-06-095

dimanche

Ce semainier est signé :

Julian.S.Cohn Creation U.S.A.

Chinés aussi un jour, ces 2 thermomètres en porcelaine, un ivoire et l'autre vert

2013-06-101

publicité pour les "Comptoirs d'Orléans" (j'ai cherché ces magasins n'existent plus)

Mes parents se sont mariés en 1947 et reçurent en cadeau de noces le service vaisselle

"Bastia" de Digoin

dont il ne reste que ceci

015

et pourtant il y avait tout : assiettes plates, creuses et à dessert, raviers, saladier, soupière, un plat creux, un plat de service,

016

tout a été cassé, la vaisselle ne s'use que si l'on s'en sert et l'on s'en est bien servi car nous prenions nos repas midi et soir dans ces assiettes ; et, à l'époque moi petite, je le détestait ce service, je le trouvais "trop moche" comme l'on dit aujourd'hui.

j'ai comme changé d'avis maintenant et si j'avais une baguette magique...

Il doit bien y avoir d'autres petites chines à faire dans la maison, ce sera pour une autre fois,

pour finir, je vous souhaite de passer une bonne semaine,

merci de vos visites qui me font très plaisir toujours (même si je ne réponds pas à vos commentaires faute de temps) sachez que j'apprécie énormément,

à bientôt donc