mais non pas sur la ville mais au domicile...

que je vous raconte...

depuis quelque temps dans le jardin nous surprenions des frelons, normal me direz-vous, nous sommes en campagne et ces petites bêtes la fréquentent

mais ce dernier dimanche

019

5 énormes insectes étaient entrés dans notre chambre, attirés par la lumière, fenêtre ouverte ; nous avons bien passé une demi-heure à lutter pour les exterminer....

Le lendemain, 15 août, Uranie bravant sa peur, endossant le costume de détective, fit son enquête et dans la cheminée du pignon de sa maison vit entrer et sortir ces bêtes mal aimées en un va et vient incessant.

Bon c'est férié quand même, on ne va pas déranger les pompiers aujourd'hui, mais demain mardi ils seront prévenus, ils sont passés hier soir vers 19 h.

Lampe torche dans le conduit de cheminée, et là... alors là... le pompier compte : 1, 2, 3, 4, 5 nids et des GROS !! ça bourdonne, et ils commencent à descendre dans le conduit.

Sur ce, les deux pompiers qui étaient sur place, en appelle un autre qui vient peu de temps après. Ils parlent, ils jugent, ils étudient.... puis nous disent que leur échelle trop courte pour avoir la profondeur d'action, ils appellent la grande échelle de la caserne du Mans.

Pendant l'attente de l'arrivée de celle-ci, nous leur demandons s'il s'agit des fameux frelons asiatiques ? non non disent-ils car ceux là c'est sûr nous auraient déjà attaqués.
Les asiatiques attaquent l'humain au visage. Les pompiers quand ils en détectent, ce qui est rare à l'heure actuelle en Sarthe, n'y touchent pas et font alors appel à une brigade experte équipée de combinaison spéciale et de gaz spécifiques que l'on manipule avec précaution.

Ils nous ont expliqué que ces frelons asiatiques font leur nid à la cime des arbres. Ils ont été plus que pessimistes sur leur installation générale dans notre pays à l'avenir, avec peu de moyens de les éradiquer complètement, et de plus destructeurs des abeilles, les apiculteurs sont très inquiets...

La grand échelle arrive

001

mise en place sur la route de celle-ci

004

la nuit tombe

003

008

014

un homme en haut

006

un homme en bas dans la pièce

015

on n'arrive pas à distinguer, mais un nuage de frelons tourne autour du pompier

016

l'opération est terminée, les bêtes sont tuées, les autres qui pourraient encore arrivées le seront aussi,

nous avons ordre de fermer la porte de cette pièce jusqu'à demain, et de faire dormir maman dans une autre chambre.

Je voudrai dire un ENORME MERCI aux pompiers qui sont venus hier soir nous secourir, l'affaire n'a pas été simple ont-il dit en partant.

Cette cheminée n'étant plus en action, nous allons bien vite l'obstruer pour qu'à l'avenir aucun ne s'y réfugie à nouveau !!

021