Quand Uranie était enfant,

c'était comment

les grandes vacances

et

l'école

?

Au 19e siècle et la première partie du 20e, les grandes vacances étaient liées aux travaux agricoles de la France.

Elles commençaient le 15 juillet et se terminaient le 30 septembre.

La moisson et les vendanges exigeaient de nombreux bras dont ceux des adolescents scolarisés.

Uranie faisait partie de ces petites mains appréciées pour l'aide apportée aux travaux dans la ferme morvandelle de ses parents.

Durant ces étés il y avait tant à faire

La récolte des foins

129

La moisson

15_medium

331

Le chargement

dupre_2

Porter le repas des moissonneurs

julien24

Rentrer les vaches le soir pour la traite

Julien_Dupre_DUJ009

Garder les moutons ou les oies

15515_The_Young_Shepherdess_f

IMG_5679

Nourrir la basse-cour

medium_0jdff

Les moments de repos étaient courts

edi187977_v1

Oeuvres de Julien Dupré (1851-1910)

peintre naturaliste à l'image de Millet,  qui s'attache à mettre en scène les travaux des champs dans leur dure réalité.

Le 30 septembre venu, inutile de vous dire qu'Uranie se rendait à l'école avec grand bonheur car finies pour un temps ces  besognes  nécessaires et utiles pour tous.

En fait, moi-même, pour avoir passé mes vacances scolaires dans cette ferme dans les années 50-60, ai participé aux petits travaux que l'on confiait aux enfants, le 19e siècle était encore présent milieu 20e.

Et maintenant, suivons Uranie à l'école

La classe débute par la leçon de morale (solidarité, politesse, devoirs envers soi-même et les autres, amitié, travail, patrie, telles sont les valeurs enseignées par l'école)

3937887737_37767c5482

La lecture, l'écriture et le calcul sont les trois matières principales qu'il n'est pas permis d'ignorer.

A l'encre violette les écoliers s'appliquent sur le papier quadrillé à écrire régulièrement, lisiblement, élégamment.

rn10_2495593_1_px_470_

Pour le calcul, on se sert d'un boulier. Après la 1re guerre mondiale, on utilisera des bûchettes en noisetier.

Le reste de la journée est consacrée à l'étude de la géographie, l'histoire de France, et leçons de choses.

Depuis 1880, le sport est obligatoire ; les enfants font la gymnastique dans la cour de l'école, et apprennent à nager sur les bancs.

En classe, le travail des petits

geo_la_classe

L'école maternelle

geo_l27entree

Ces deux peintures sont de Henry Jules Jean Geoffroy 1853-1924

filettes_a_l27ecole_2d_gravure_de_kempler

En retenue de Auguste Truphène 1836-1898

duverger_classe_filles

Classe de filles

duverger_amusement

Amusements en classe

Ces deux dernières toiles sont de Téophile Emmanuel Duverger 1821-1901

Trois peintres spécialistes des scènes de genre enfantines, et enfants à l'école.

En 1850, les écoliers sont installés à 5 sur des bancs étroits et les tables ne sont pas adaptées à leur taille.

L'instituteur se sert d'un tableau de lecture portant les lettres de l'alphabet. Les cahiers n'existent pas encore. Pour écrire les enfants utilisent une ardoise et une craie.

4715_1108556768643_1668561353_244845_1770143_n

A la fin du 19e le matériel et mobilier s'adaptent aux besoins des écoliers : tables en bois à 2 places ; derrière, le bureau de l'instituteur placé sur l'estrade ; le tableau occupe la plus grande partie du mur.

Sur les murs prennent place des cartes, gravures. Une armoire renferme des livres et les bouteilles d'encre violette pour les élèves, rouge pour l'instituteur.

L'instauration des congés payés, la grande victoire du mouvement ouvrier de 1936  bouleversent l'ordonnance des calendriers scolaires.

En effet en 1955, avec l'aisance économique des "30 glorieuses" de très nombreuses familles salariées partent régulièrement en vacances dès le 1er juillet désorganisant la fin d'année scolaire.

Ca je m'en souviens très bien, je partais en Morvan le 1er juillet avec les cerises, puis les fenaisons, les moissons, le battage, et le ramassage des pommes de terre signifiait la fin des vacances et le retour à Asnières pour l'école. Que de larmes versées à ce moment en gare d'Avallon !

Dès 1960, la rentrée est avancée au 16 septembre et le début en 1961 au 28 juin.

photo19551956

Et voilà à quoi ressemblait un classe de C.P. en 1955 lorsque j'y suis rentrée, en fait je suis passée direct en CE1 car je savais lire.

Cette photo n'est pas à moi, car la classe n'était pas mixte alors, mais la classe y ressemblait beaucoup.

J'espère que cette histoire de vacances scolaires et d'école aura su vous plaire, quant à moi, j'ai pris beaucoup de plaisir à me la rappeler.

Merci de venir lire mes lignes, à bientôt.