L'hiver dernier fut ressorti de l'atelier un nichoir pour une petite toilette appropriée. Pas de photos avant, mais après025

Le toit et les côtés furent décapés, poncés, et teintés chêne. Sur la façade, un coup de peinture vert-anis fut appliqué. Sur la façade, une pub découpée dans un magazine représentant des silhouettes des toits de Paris et de sa Tour Eiffel ainsi qu'un poème dédié à la petite hirondelle y ont été collés et le tout vitrifié pour protéger des intempéries.

A peine installé sur le portique en bois008 qu'un couple de mésanges bleues en fit son logis.

Après quelques semaines de couvaison

007

une nichée de petits oisillons vit le jour et commençèrent pour les parents (nous qui parfois nous plaignons du nombre de biberons à donner à nos bébés) les 500 voyages par jour pour nourrir ces cinq petits soit près de 10 000 chenilles et insectes en 18 jours, de la naissance à l'envol (Rustica). Un véritable pont aérien et plus besoin d'insecticide.

Et un matin, oh bonheur, M. ou Mme Mésange a été surpris(e) à la sortie du nichoir027

028

Par contre, l'envolée des oisillons a été loupée, c'est qu'on ne peut pas faire le guet tout une journée !

Il faut savoir, qu'une mésange bleue élimine en une année 200 000 chenilles et insectes, chiffre spectaculaire pour un si petit volatile.

Je crois qu'il faut installer des nichoirs au jardin pour aider ces petits oiseaux à vivre pour leur et notre bien être, ne pensez-vous pas ?

Une bonne pluie d'orage a bien arrosé le jardin aujourd'hui,

Sur ce je vous souhaite de passer une excellente soirée d'été. A bientôt.