Les Bricoles de Dame Uranie

11 novembre 2019

101e ANNIVERSAIRE

 

20191108-Illus11Nov

 1918

fin de cette guerre monstrueuse dans laquelle toutes les familles de France ont été touchées.

Dans ma commune sarthoise, j'aime me recueillir lorsque je vais au cimetière, sur la tombe

screen

du Lieutenant Maurice Jauneau

décédé au front le 17 juin 1915 à Neuville-St-Vaast Pas-de-Calais

(la plaque ne mentionne pas son année de naissance)

Le chagrin devait être immense pour ses parents, son père, maçon, lui a construit ce monument en ciment, pour qu'on ne l'oublie pas. Cette tombe a été restaurée en 2009.

Sur le monument aux morts de Villecomtal Aveyron, village de ma grand-mère paternelle, figurent des Planchon Albert et Eugène (nom de la mère de ma grand-mère) et un Albert Bélières (nom de ma grand-mère), probablement ses cousins.

villecomtal-1_5670613475f2b

villecomtal-3_56706153dc935

011-001

Ne pas oublier.

Posté par marie-paule q à 20:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


09 novembre 2019

ENVIE DE JOUER

Avec MA'

MA'

45 - NOIR & BLANC

J'y ai pensé jusqu'à hier matin à ce thème, il ne m'inspirait guère, allais-je rendre copie blanche ?

 jusqu'au moment où j'ai levé les yeux

14976827_10211368271781377_5786640891770865222_o

 le ciel noir et blanc par dessus le toit.

Du coup cela m'a fait repenser à une photo prise en 2013 à Paris, retrouvée dans mes archives

018

021

Merci de votre visite, portez-vous bien, à samedi prochain...

Posté par marie-paule q à 06:45 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

02 novembre 2019

ENVIE DE JOUER

Avec MA'

smocks13

44 - CONTE

Une de mes petites filles se prénomme Linette, peu de temps après sa naissance en 2011, le hasard en chinant me fait rencontrer ce livre :

Linette au jardin de la couture

001-001

Un conte de J-B Laharpe, illustrations de Matéja.

C'est une histoire pour inciter les petites filles à coudre, 

Dédé le dé, Mademoiselle Piquette de l'aiguille, et Madame Coupette des ciseaux,

entraînent Linette dans les jardins de la couture vers de nombreuses aventures.

2019-10-31

J'aime beaucoup les dessins de l'illustrateur Matéja qui dans les années 40/50 a fait les dessins de nombreux livres pour enfant comme les Malheurs de Sophie et bien d'autres encore...

Pictures

Je vais ressortir ce livre de mes tiroirs pour que ma Linette puisse le lire aux prochaines vacances, maintenant qu'elle maîtrise bien la lecture.

Posté par marie-paule q à 06:45 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

27 octobre 2019

CAHIER D'APPRENTISSAGE 7

Cette année, je participe au projet cahier d'apprentissage des points de couture et de broderie proposé par

Ouvrages de dames

reprise 2

Les reprises

Marie avait préparé ses vêtements la veille au soir, pour la rentrée des classes, de ce lundi.

Pictures (3)

Elle porterait un corsage blanc avec sa jupe écossaise plissée et sa veste croisée rouge ; du tiroir de la commode elle prit la paire de socquettes blanches.

Elle cira ses chaussures, les fit briller, puis elle garnit son cartable de ses outils d'écolière.

Tout était prêt, elle se coucha en pensant au lendemain le retour à l'école, la nouvelle maîtresse, les amies retrouvées...

7 heures, Marie était debout, sa toilette faite, le petit déjeuner pris, elle s'habilla : corsage, jupe, socquettes blanches, et là.....

elle s'aperçut que les scoquettes étaient trouées ! les deux pieds de plus !

"Maman maman" criait-elle en courant dans la cuisine, pour montrer ses uniques socquettes blanches percées.

Il n'y avait plus beaucoup de temps, l'heure du départ à l'école approchait. Sa maman prit dans sa boîte à couture aiguille, fil, champignon à repriser

021-001 (2)

reprise (2)-001

et dit à Marie : "tu reprises une socquette, et moi l'autre, à nous deux cela ira vite"

Aussitôt dit, aussitôt fait ! pour Marie c'était une première fois, elle n'avait jamais encore fait de reprise, mais, elle comprit vite, s'appliqua et en vint à bout.

025-001

Elle souffla, elle était prête, et put se rendre à l'école sans retard.

Le soir en rentrant, sa maman lui dit "regarde, je t'ai acheté des socquettes blanches neuves. Ainsi, tu pourras mettre dans ton cahier d'apprentissage celles que nous avons racommodées ce matin, puisque l'exercice de ce mois concerne les reprises".

Marie était toute heureuse, elle mit en page deux nouvelles feuilles pour son cahier qu'elle montrerait ce dimanche à ses amies chez Sylvaine

019-001

2019-10-091

022-001

023-001

024-001

020-001

Marie avait admiré les exercices de reprises de ses amies, et pour rire un peu leur avait montré cette image rigolote parue dans un Mon Ouvrage

reprise 1

 et noté que le prochain apprentissage était : le crochet.

Posté par marie-paule q à 08:51 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

26 octobre 2019

ENVIE DE JOUER

Avec MA'

smocks13

 43 - PAPIER

on me trouve dans tous les foyers

indispensable en cas de besoin

je suis blanc ou couleur

à fleurs ou autres motifs tendance

doux, extra-doux, molletonné, double épaisseur, absorbant, gaufré, crêpé

écologique, pure ouate, recyclé

feuilles à feuilles, en rouleau, prédécoupé

vous avez trouvé ? je suis je suis je suis.....

le papier wc

003-001

Savez-vous qui a inventé le papier toilette ?

"Le premier papier toilette est né en Angleterre en 1850, et sa fabrication industrielle a été lancée aux Etats-Unis en 1857 par un petit malin nommé Joseph Gayetty qui dépose le brevet du Gayetty's Medicated Paper"

Qu'utilisions-nous avant l'invention du papier toilette ?

"Le premier papier toilette a été inventé en Chine au VIe siècle. Dans la Rome antique on utilisait une éponge qui était attachée à un bâton"

Qu'elle est la longueur du papier toilette ?

"La taille standard semble être de 20 mètres, certains fabricants proposent des rouleaux de 40 mètres. Chacun d'entre nous parcourt entre 1 et 2 km de papier toilette à l'année".

un thème pour être dans vos petits papiers !

J'aimerais chez moi supprimer le papier en installant des toilettes japonaises...

Posté par marie-paule q à 06:45 - - Commentaires [19] - Permalien [#]


20 octobre 2019

DEFI DU 20

Le sport

avec Passiflore

Le sport il a débuté à l'école avec Madame Chillou mon prof de gym, après avoir enfilé un short bouffant bleu-marine élastiqué en haut des cuisses et les chaussons noirs de gymnastique, j'essayais de monter à la corde lisse ou à noeuds sans jamais atteindre le plafond. Je détestais faire des tours de stade en courant, c'était ici

DSCF1187-001

on voit un petit bout du stade de mon école Aulagnier à Asnières-sur-Seine.

Le jeudi, ma mère m'avait inscrit à la rythmique, j'aimais pas, et d'ailleurs ça se voit sur cette  photo prise lors d'un gala au palais de Chaillot, je m'en rappelle bien c'était un premier mai, et à l'époque guère de transports en ce jour de fête du travail, j'étais rentrée très très en retard, les parents s'inquiétaient... et pas de téléphone portable hein ?

024-001 (2)

 ma tunique était en satin bleu ciel.

En grandissant, j'ai apprécié un peu plus le sport, j'ai fait du ski l'hiver, du tennis l'été à Puteaux sur l'île en bas. A l'époque, j'allais voir les matches à Rolland Garos où l'on entrait à l'époque sans avoir réservé à l'avance, comme si on allait au cinéma. C'était moins couru qu'aujourd'hui. De bons moments passés là avec mon cousin et ma cousine les dimanches.

Et puis, plus tard encore, j'ai fait de l'aviron, sur la Seine à Saint-Ouen. On apprenait à manier les rames en bassin tout d'abord sur des tanks comme on appelait

sans-titre

sans-titres

photos du net

J'aimais cette sensation de glisse, le mouvement de l'équipe, toutes les rames synchronisées, pas facile d'avoir le rythme. Quand une péniche passait nous étions secouées par les remous qu'elle faisait en nous dépassant, ça tanguait, ça basculait de tous côtés... Bons souvenirs, je n'ai pas réussi à ce que mes garçons pratiquent ce sport.

Bien sûr, la natation en piscine comme autre sport.

J'ai détesté courir, ah non, pas courir, l'horreur pour moi.

Maintenant, je ne fais plus de sport, est-ce du sport que marcher ? ça dépend de l'allure, je ne marche pas vite, donc ce n'est pas du sport !

Dernièrement, j'ai regardé l'athlétisme à la télé, j'apprécie le saut à la perche, le lancer du disque, le saut en hauteur et en longueur, et là par contre j'aime bien voir courir les autres !

Le cyclisme l'été avec le Tour de France.

Un des sports que j'aurais aimé faire est l'escrime. Quand j'allais au gymnase étant petite, il y avait une salle d'escrime, pendant notre cours, on entendait les cliquetis des épées, et puis j'aimais bien le costume et le masque. Ca tient à peu de chose !

En résumé, j'ai aimé le sport, et maintenant c'est passivement que j'apprécie encore devant la télé à admirer les efforts des autres.

Mais pas de foot ball et mon époux non plus. Etant jeune je regardais le rugby, mais plus aujourd'hui.

Passiflore

voici ton défi relevé.

enveloppes brodées

enveloppe brodée un jour sur le thème du sport

Il m'arrive aussi de le broder le sport.

Posté par marie-paule q à 06:45 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

19 octobre 2019

ENVIE DE JOUER

Avec MA'

smocks13

42 - DANS L'ASSIETTE

Dimanche dernier, hôte d'une tablée éphémère, il y eut dans mon assiette

124954691

je vous invite, pour découvrir ce qu'est une tablée éphémère, de consulter mon billet précédent.

Mardi matin, petit tour en forêt de Bercé, pour y ramasser ça

003-001

et les retrouver, le midi même,

dans l'assiette

124954728

accompagnant du poulet façon normande.

Posté par marie-paule q à 07:42 - Commentaires [13] - Permalien [#]

14 octobre 2019

TABLEE EPHEMERE

Vous connaissez ?

Moi je ne connaissais pas...

jusqu'à jeudi dernier, où, dans le journal Le Maine, un article attire mon attention

001-001

de vendredi à dimanche, les troisièmes tablées d'hôtes éphémères réunissaient les hôtes chez les habitants.

Le concept consiste en une rencontre culinaire "chez l'habitant" autour des plats et recettes traditionnels. L'hôte, cuisinier d'un jour, s'engage pour l'occasion, à utiliser des produits locaux et de saison.

Après avoir lu l'article, et constaté qu'il restait 4 places, vite je téléphone à Daniel et Roseline à Marigné Laillé, leurs visages de bon vivants et pleins de gentillesse nous ont attirés comme un aimant, pour partager leur repas proposé avec d'autres hôtes. "Il reste 2 places" me dit Daniel, "Parfait, nous nous inscrivons" lui répondis-je.

Daniel et Roseline en sont à leur 3e participation à cet événement de recevoir des inconnus à leur table. C'est Roseline qui cuisine (et quelle cuisinière !) elle commence pendant les vacances à penser à son menu, la décoration de la table.

Et comme il est dit, tout est composé de produits locaux : les légumes proviennent de leur jardin et celui de leur fils, la volaille vient d'une ferme de Chahaignes, les cèpes et les châtaignes sont ramassés en forêt de Bercé à côté, les kiwis de leurs amis du Mans, le vin du Val de Loire dont un bon Jasnières pour le blanc, et un bon vin rouge provenant de Marçon et d'autres encore d'Anjou, de Touraine.

Dimanche 13 octobre, nous arrivons vers midi un quart, nous sonnons, c'est Daniel qui ouvre le sourire aux lèvres, nous fait entrer bien vite, et Roseline prend le relais avec une grande attention pour nous.

Tiens, mais pourquoi ce Monsieur qui tient une caméra, un autre qui tient un micro ?  C'est la TV du Mans, qui fait un reportage. Il sera diffusé ce mercredi sur LMtv à 19 H "Les infiltrés du dimanche".

Une fois les journalistes, partis, nous faisons plus ample connaissance. Sont déjà présents, un couple de la même commune que nous, deux amies viennent de La Flèche, et un autre couple arrive de Rennes.

Nous serons donc 10 autour de la table, joliment décorées de fleurs en papier réalisées par Roseline, j'imagine les heures passées... la table est très colorée, gaie, chaleureuse.

TE16 (2)

TE9 (2)

avec un petit détail de saison pour parfaire le tout

TE11

devant chaque assiette, un cèpe, qui n'est autre que du pain ! Roseline encore qui a fait...

Pour nous accueillir, Daniel a réalisé une plaque en bois gravée de bienvenue, c'est très joli, cela contribue à une bonne ambiance.

A238DF8F-A1A1-47D9-B751-792E87E03FA4 (2)

Nos hôtes

 

TE4 (2)

 

nous invitent à prendre place autour de la table, et nous offrent un apéritif composé de Cointreau et de Vouvray champagnisé avec des zestes d'orange, accompagné de bouchées goûteuses dont une au poireau qui m'a conquise. Je vous rappelle : tout fait maison, on n'oublie pas hein !

TE1

Nous faisons connaissance avec les autres invités, bavardons, rions, nous amusons des facéties de notre joyeuse fléchoise, une personne charmante qui aime plaisanter, du haut de ses 82 ans, ancienne charcutière (comme nous) à Mayet.

TE8

Roseline que l'on aperçoit ici en robe rouge sur la droite de la photo, nous explique son goût depuis toute petite pour la cuisine, elle n'en n'a pas fait son métier, mais elle a su régaler sa famille et du monde autour d'elle avec toujours grand bonheur, c'est sa passion. Cet amour pour la cuisine lui a été transmis par sa mère, et aujourd'hui nous précise-t-elle "avec internet et les émissions télé, je tente des choses".

Elle fait le pain tous les jours, et quel pain ! j'ai goûté des pains faits maison chez d'autres, mais jamais, sans flatterie aucune, rencontrer cette saveur, une croûte croustillante et une mie aérienne. Un pain aux cèpes nous fut aussi proposé, un délice.

Daniel nous parle de son métier : maître artisan ébéniste, et, nous pouvons admirer ses superbes meubles dans la salle où nous sommes installés. Des meubles uniques qu'on ne verra pas ailleurs, c'est beau, quel beau travail encore.

Moi qui aime chiner, j'ai vu en entrant ce landeau ancien dans lequel, Daniel fut bercé et promené, aujourd'hui il est garni d'une belle plante verte.

TE6

Vous vous languissez de savoir ce qu'il y a eu dans nos assiettes, non ?

Allez c'est parti... voici le menu...

après les bouchées apéritives, nous avons commencé le repas avec un exquis velouté de potimarron et châtaigne agrémenté d'abricot sec et de noix

TE15

le mets suivant était doux, onctueux, et pourvu du bon goût de carotte et de betterave, un super duo de mousses, rafraichissant, délicat, coloré

TE3

Daniel assure le service pendant que Roseline retourne à ses fourneaux

TE5

elle en ressort avec, pour nous, une ballotine de poulet garnie d'une mousse de châtaigne, accompagnée de pommes dauphines de panais et purée faite avec les feuilles de panais et ça c'était vraiment très bon.

TE13

alors qu'on pensait voir venir le dessert, une salade verte nous fut proposée avec une pomme cuite garnie de fromage de chèvre. Léger, goûteux, une bonne association.

TE17

Place fut faite au dessert

TE7

TE14

TE18

un fameux gâteau à la mousse de kiwi sur un biscuit nuage tellement léger et un caramel d'une finesse et transparence !

Café

Nous avons dû commencer ce repas vers 14 H et nous avons quitté la table vers 17 H 30. Un repas de noce ! Nous nous sommes régalés et avons grandement apprécié toute la somme de travail accompli.

Nous nous quittons avec des bises, et des grands mercis à nos hôtes pour leur gentillesse, bonne humeur, convivialité, savoir faire.

Un excellent dimanche, qui de plus était le jour anniversaire à mon époux et moi de nos 40 ans de mariage, ça je ne l'ai dit à personne !

Nous nous sommes bien entendus avec les personnes participantes, nous étions un très bon groupe, heureux d'être là et de profiter chez nos hôtes où rien n'est laissé au hasard, et surtout pas les convives.

Merci Daniel et Roseline,

L'an prochain, nous reviendrons, les autres aussi, et ceux des années précédentes, alors, Daniel, il te faut mettre en oeuvre une grande table pour accueillir tout ce monde !

Un succès grandement mérité.

Posté par marie-paule q à 18:48 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

12 octobre 2019

ENVIE DE JOUER

Avec MA'

smocks13

41 - PLANTE

Voilà qui tombe à pic : dimanche dernier, petite visite dans notre jardinerie locale, et achat d'une plante pour réorganiser et compléter ce massif devenu avec le temps très fouillis, situé juste à l'entrée de la maison

 

2019-10-09

 

J'ai choisi un Abélia Variegata Panaché

003-001

005-001

au feuillage vert étiré de rose et à la floraison en clochettes blanches virant sur le rose.

Il n'attend plus que sa plantation.

Posté par marie-paule q à 06:45 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

05 octobre 2019

ENVIE DE JOUER

Avec MA'

smocks13

40 - MONUMENTAL

6358-large

Le premier vrai grand magasin du Mans apparaît en 1887

30581

L'immeuble des Nouvelles Galeries avec ses 6 étages domine l'ensemble du bâti environnant.

large

Paul Auscher exprime, côté rue des Minimes, la monumentalité de la façade par une importante poutrelle de fer ceintrée, empruntée à la technicité Eiffel, métaphore du progrès de la civilisation industrielle.

Cette poutre volontairement surdimentionnée est comme une gueule dans laquelle la clientèle s'engouffre.

Aujourd'hui, les Nouvelles Galeries ne sont plus, l'immeuble est transformé en appartements depuis 2017

12802914_10206554668000213_8972165151719290530_n

seule la poutre monumentale a été conservée

12814766_10206554690720781_4061428527280290059_n

en moins monumentale,

rue du Docteur Leroy, une poutre métallique à l'entrée du personnel imite celle de l'entrée principale

12803035_10206554495195893_9153585578843238385_n

Posté par marie-paule q à 06:45 - - Commentaires [12] - Permalien [#]