Les Bricoles de Dame Uranie

20 février 2015

DEFI DU 20 FEVRIER 2015

Mamylor pour notre rendez-vous mensuel a choisi

 

b84ab30e21eb648ff7e15f8130c2690d

(livre jeunesse)

Pour mieux renaître au printemps, mon jardin fait le mort

 

007-001

001-001

 

012-001

 

l1

 

l2

une fine couche de neige l'a recouvert en ce début février et a bien vite fondue

de glace le bassin s'est enveloppé

la rose de Noël s'épanouit sans se soucier des frimas

 

006-001 (2)

 

010-001

 

028

 

015-001

en l'air ou à terre les oiseaux cherchent leur pitance

le pic-épeiche côtoie le verdier à la mangeoire

le pinson des arbres frissonne perché sur les branches du boulot enneigé

 

001 (2)

 

012-001 (2)

de belles couleurs de ciel d'hiver éclairent le jardin

 

001

002-001 (2)

mi-février, on remplace les bordures usées de la plate-bande par des gros rondins de bois

 

040

 

 

003-002

 

001-001

fin novembre, nous avons abattu le poirier, car il émettait des drageons partout autour de lui, difficiles à éradiquer, et puis ses poires étaient immangeables, elles ne mûrissaient jamais, pourrissant, de grosses poires, il y en avait tous les ans. Tout cela tombait et nous salissait cet endroit de façon fort désagréable, on nettoyait tout le temps. On s'est enfin décidé, pas facile de couper un arbre sain et qui était déjà là en 1972 lorsque mes parents ont acquis cette demeure.

 

Il est ainsi mon jardin en hiver, difficile même d'imaginer les floraisons à venir, on pourrait croire que tout est mort, mais pourtant bientôt....

 

004-001 (3)

déjà les primevères annoncent la suite

 

Je vous invite à visiter les blogs des amis qui participent à ce défi, la liste est chez

Mamylor

-:-:-:-:-:-:-:-:-:-

Pour le défi du 20 mars, c'est moi qui propose le thème, j'ai choisi :

LE PRENOM

dites nous tout : sur le vôtre aimé ou pas ? le choix pour vos enfants a-t-il été facile ? aimeriez-vous porter un autre prénom ? le retrouve-t-on de génération en génération ? un seul ou plusieurs prénoms pour vous ? Que pensez-vous de ces prénoms genre Nutella, Bodard 1er, Lajoie... Enfin dites nous tout ce qu'il vous passe par la tête sur

LE PRENOM

-:-:-:-:-

Posté par lisamax à 06:45 - - Commentaires [15] - Permalien [#]


13 février 2015

MARIE-MADELEINE FRANC-NOHAIN

J'aime les illustrateurs ou illustratrices des livres et albums anciens pour enfant, notamment

Béatrice Mallet (1896-1951) qui a dessiné de nombreuses publicités comme

 

$(KGrHqZ,!hIE6Zoed2SZBOtTN,3,Iw~~60_3

 

631_001

mais aussi des livres jeunesse comme ceux-ci

 

Pictures4

40758418

 

ses personnages aux joues rebondies me plaisent beaucoup.

Mabel Lucie Attwel (1879-1964) fit aussi de très jolis dessins pour cartes postales comme celles-ci

 

$(KGrHqV,!qEE8WZ9U-wIBPF2SJr4-g~~60_12

 

$(KGrHqVHJBEE8+gQM(39BPQtjhopkw~~60_12

beaucoup de similitudes entre ses deux illustratrices

annonces, affiches, livres comme ceux-ci,

 

Pictures5

Rencontrés aussi sur le net,  j'aime ces 2 illustrateurs de cartes postales anciennes,

le premier est Hédé dont j'apprécie beaucoup les dessins légers et messages sur ses cartes de bonne année

 

bonne année 4 illustrateur Hédé

 

bonne année 5 illustrateur Hédé

 

bonne année 6 illustrateur Hédé

 

bonne année 7 illustrateur Hédé

 

bonne année 8 illustrateur Hédé

Bonne année 9 Illustrateur Hédé

Bonne année 10 illustrateur Hédé

Bonne année 11 Illustrateur Hédé-001

le second s'appelle Raynolt dont j'apprécie beaucoup le coup de crayon léger

 

Raynolt 1

 

Raynolt 2

Raynolt 6

Raynolt 8-001

Raynolt 9-001

En cherchant des illustrations enfantines pour une bricole que je vais mettre en oeuvre prochainement, j'ai découvert une illustratrice, imagière disait-on à cette époque :

Marie-Madeleine Franc-Nohain

1878 - 1942

son style de dessin est léger, délicat, tourné vers l'enfance. Ses débuts d'illustratrice sont liés à sa vie familiale : elle figure l'enfance sous des traits volontairement naïfs mais sans mièvrerie.

Les formes sont simples et arrondies, les couleurs douces, un parfum de nostalgie se dégage de son oeuvre et c'est ce qui me plaît particulièrement.

 

$_57

 

4403_001

 

histoires-enfantines

Marie-Madeleine Dauphin naît en 1878, son père était musicien et côtoyait de nombreuses personnalités artistiques, dont Malarmé.

Le 3 mars 1899 elle se marie avec Maurice Etienne Legrand qui fut tour à tour avocat, sous-préfet, écrivain, poète, son nom de plume est Franc-Nohain.

Le 16 décembre 1900, elle donne naissance à Jean-Marie Legrand, dit Jean Nohain ou Jaboune,

et le 19 août 1903 à Claude Legrand, dit Claude Dauphin devenu acteur de cinéma.

Dès 1902, Marie-Madeleine donne des illustrations pour "Le Rire" puis pour le "Journal des dames et des modes". Grasset édite son premier album : "Le journal de bébé"

 

768ace3cd0850e3050e2d0c9d9f5c9fd

vendu en bleu pour les garçons et en rose pour les filles.

De 1920 à 1942, elle illustre de nombreux livres pour enfant chez Plomb, Flammarion, Larousse, Mame.

 

rc3a9mi

un parfum de nostalgie se dégage de son oeuvre,

elle fit aussi les images d'un abécédaire où chaque lettre illustre un prénom et une phrase faite de noms objets ou autres commençant par cette même lettre

 

oopp

 

51OOs6U8DhL

 

3b605e6adf310c0e909b6788086627db

 

6cccd692717f79e7404ed89cdc73b9f0

 

0356b53f3c2a57e1f363d61b18cc9e31

he-moins

histoires-parisiennes

j'espère que comme moi vous serez charmés par ces images, pour en apprendre plus sur Marie-Madeleine Franc-Nohain rendez-vous ici ou

Je pense que vous avez compris qu'elle était

 

portrait_nohain_3

1915 Marie-Madeleine et Francine sur ses genoux, debout à gauche Claude Dauphin et à droite Jean Nohain

 

la mère de

Jean Nohain

 

sans-titre

que les gens de ma génération ont connu pour ses émissions radiophoniques et télévisées

Claude Dauphin

 

image002

excellent acteur de cinéma

et grand-mère de

Jean-Claude Dauphin

(fils de Claude Dauphin et de Maria Mauban)

 

220px-Jean-Claude_Dauphin_Deauville_2013

comédien de talent que vous connaissez surement.

Posté par lisamax à 15:45 - - Commentaires [23] - Permalien [#]

25 janvier 2015

IL ETAIT UNE FOIS

une travailleuse couture

qui appartenait à ma mère

 

 

travailleuse couture de ma mère1

 

qui se demandait, si d'aventure, elle subirait un jour l'embellisement auquel eut droit sa copine

qui appartenait à ma belle-mère

 

Pictures6

 

et échapperait enfin au confinement dans le coin de la chambre.

Par un beau matin de janvier, son rêve fut réalisé !  lorsqu'Uranie qui était en manque d'idées, vit sur Pinterest, celle-ci :

 

Pictures5

mademoisellefabrique.fr

elle s'en inspira et choisit de la peinture gris clair, de la feutrine grise et un tissu Yuwa

 

50228_m_v20141209-001

sur fond gris, aux motifs couture et cousette, car en voyant ce tissu l'idée vint de faire de cette travailleuse la gardienne de ma collection de cousettes.

Le travail de ponçage après avoir tout démonté put commencer, puis une couche de peinture d'accroche et deux autres de peinture grise.

Enfin l'installation du tissu après avoir fait des patrons en carton fin, collé le tissu dessus, et collé le tout sur la travailleuse.

 

tc1

 

Je passais à l'intérieur des casiers garnis de feutrine grise pour les quatre du haut, le restant de tissu Yuwa pour le fond.

031-001

035-001

036

Pour finir, je peaufinais le décor de l'intérieur des couvercles, avec sur celui de gauche, une publicité ancienne sur ce petit objet qu'est la couseuse ou cousette,

 

travailleuse couture de ma mère2

008

 

et pour le couvercle de droite, après un montage à l'ordinateur, je réussis à inscrire dans les écussons,

017-001 (2)

une description des trois sortes de cousettes connues à savoir celles

des Poilus

025

des cousettes publicitaires

024-001

des cousettes féminines

018-001

016-001

033-001 (2)

034-001

 

Enfin, j'installais mes cousettes et pour qu'elles ne bougent pas, leur posais en dessous une patafix transparente.

009-001

010-001 (2)

015-001

2015-01-25

014

2015-01-24

 

Je suis contente de moi, elle me plait beaucoup ainsi, et il y a encore de la place pour la collection.

031-001

028-001

Bon c'est pas le tout, déjà sur ma table autre chose en préparation,

Florence

m'a offert un communiant de marque Petit Colin, qui m'a donné une idée pour utiliser ce cadre bombé que j'ai depuis si longtemps dans mon placard. Je cherche encore d'autres éléments et je n'aurais plus qu'à réaliser mon deuxième bricolage de l'année.

2015-01-251

Posté par lisamax à 17:15 - - Commentaires [28] - Permalien [#]

20 janvier 2015

DEFI DU 20 JANVIER 2015

C'est Kriss qui ouvre les défis du 20 de l'année 2015

et propose de dévoiler nos rêves

LES PLUS FOUS :

 je souhaite que les paroles de cette chanson ne soient plus du domaine du rêve et deviennent réalité au plus vite, il y a urgence !

Si tous les gars du monde + rappel

 

Je chante avec toi liberté

 CEUX REALISES :

notre union avec mon époux, nos enfants, nos belles-filles, nos petits-enfants, notre vie de famille

tout simplement, comme tout le monde, rêve simple mais pas toujours facile à bâtir, à continuer, à consolider.

CEUX QUI ATTENDENT :

rêves de voyages

faciles à mettre en oeuvre, et un jour viendra...

mon premier : visiter la chaine des Pyrénées de l'Atlantique à la Méditerranée,

 

7b91295efb4d047a233b8d70f3af017b

 

ee8bf8f6fd94b95d53a912af374dfa84

passer une nuit sous un igloo dans un paradis blanc en Haute Vallée d'Aspe

 

Pictures2

après avoir dégusté cette spécialité pyrénéenne et aveyronnaise de gâteau cuit à la broche,

 

 

une région de France inconnue pour moi et qu'il me tarde de faire.

mon second : visiter l'Islande

 

020dd7c52081ffa3bda24081da04f9ec

 

284f9fa42f3c24ea4155251991829da1

 

1779108_308393962677600_6169809160331500096_n

 

Islande

90e70bc0c352e5680ebd91eadb428841

1c6ba1b368a88fcf77581ee8367306e4

1d6524a97b14f4db356ba655a394741f

2766e39a288ad1d8c227f8e753d1a2b0

a2c0379c482a0c48cb9ce773562a3eb3

bf791a08826b2c82233c77f23ce81a4a

 

dans ce pays il y a tout : glaciers, volcans, eaux chaudes, geysers, aurores boréales, flore, faune, moutons, champs de lave, plages de sable noir, sols fumants, paysages sauvages, habitants, Reykjavik capitale de la propreté, un pays pour une amoureuse de nature et solitude comme moi !

Je m'en vais vite voir quels sont les rêves de votre vie chères amies participantes, dont nous retrouvons les noms chez

Kriss 

Posté par lisamax à 06:30 - - Commentaires [19] - Permalien [#]

14 janvier 2015

POINT DE CROIX

Je viens d'achever le beau

Marquoir d'Artémis Chevassus

image de l'original

 

P4050010-rec

 

pour le concours d'idées de Nans-sous-Sainte-Anne

 

Les-aiguilles-se-mettent-au-vert-2015-Nans

Il s'agissait de réaliser son propre marquoir en reprenant le motif imposé de la corbeille du marquoir original d'Artémis Chevassus, un format imposé aussi mais libre choix du tissu et des couleurs de fils.

Vous pouvez encore le faire vous aussi, la date d'envoi est fixée au 31 mars 2015 dernier délai, alors il y a encore le temps. Nous sommes 88 participantes pour le moment. Les marquoirs vous seront restitués après l'exposition. Pour toute autre information ou inscription rendez-vous sur le blog de

Marlie

Je n'ai pas le droit de dévoiler "mon oeuvre" avant ladite exposition, allez, juste un tout petit bout tout flou et c'est tout :

 

001

 

Sur ma lancée, je réalise un autre marquoir sur un projet encore des Petits Points de Mariejou :

Un cahier de travaux d'aiguilles a été découvert dans le grenier de l'école de Gigny-sur-Suran dans le Jura

Pictures41

Parmi d'autres travaux d'aiguilles, il y avait ce marquoir

Gigny-1948-rec-avec-machine-red-

aux 3 couleurs, 2 alphabets, une frise, une date, un nom.

Pour l'exposition de Gigny qui aura lieu du 5 juillet au 2 août dans l'école du village, il est proposé aux brodeuses de retranscrire ce marquoir dans les couleurs de leur choix, de le personnaliser en mentionnant leur nom et la date de 2015.

Voici donc ma première broderie de la nouvelle année. Nous accompagnerez-vous ?

Oui ? alors rendez-vous chez Marlie

qui vous enverra fiche d'inscription et grille du marquoir. La date limite de livraison est fixée au 15 juin 2015, et le marquoir vous sera restitué après exposition.

A vos aiguilles et bonne broderie.

Posté par lisamax à 09:26 - - Commentaires [12] - Permalien [#]



12 janvier 2015

JE N'AI PAS MARCHE, J'Y ETAIS

 

juste par la pensée et je me suis associée

j'ai allumé une bougie

 

001-001

J'ai été très touchée par l'émotion, le chagrin, la détresse, l'incompréhension,

de chacun et particulèrement de cet homme

 

648x415_pa-janvier-trick-pelloux-8-janvier-2015-itele

pour finir

comme mon amie Catichou

Imagine john lenon

10923277_777128252362340_5485341388099757094_n

Posté par lisamax à 10:05 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

08 janvier 2015

JE SUIS CHARLIE

10382879_10204933667294977_7968541673977243677_n

ob_8dee74_imagescaw3a8um-jpg

12852_10152752031408311_2908617106431115059_n

unes-presse

SOUS LE CHOC

LE MONDE EST CHARLIE

10500484_10206009646868047_2443298577993089496_n

Posté par lisamax à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 janvier 2015

POUR FAIRE SUITE

à mon défi du 20 décembre : "pourquoi j'aime ou je déteste Noël", je vous informe de ce que : 

"j'ai beaucoup aimé" 

Noël et fin d'année 2014

que nous avons passé mon époux et moi dans l'Eure, chez notre fils Benoist et belle-fille Anne, en compagnie de nos petits enfants Max, Linette, et Laurence maman d'Anne.

Dans la matinée du 24 décembre, Anne s'affairait à préparer une bûche commandée et celles qui nous régaleraient en ce repas de réveillon,

 

2015-01-05

tout chocolat pour la cliente, Anne nous la montre en cours de montage, on ne lésine pas sur la garniture ! (cette photo en bas à droite fait très pub année 50 je trouve)

puis les nôtres

 

027-001

à gauche tout chocolat pour Laurence et Anne qui sont friandes de chocolat

et l'autre à droite à la framboise pour son époux, le mien et moi, pas trop gourmands de chocolat

 

022-001

le soir venu, nous sommes passés à table dans une belle ambiance de Noël

 

025

nous nous sommes régalés de fruits de mer en tous genres

 

024

des crus, des cuits, sur une table joliment dressée.

Les enfants partirent se coucher sans broncher car ils savaient que le

 

031-001

Père Noël devait passer

 

034

quelle joie au petit matin, pour Max et Linette, de déballer les paquets !

et des cadeaux il y en eut pour tout le monde, grands et petits !

Pour le repas de Noël, devinez quoi ?

 

043

 

un chapon bien sûr ! qu'Anne et mon époux prirent plaisir à préparer et faire une bonne farce aux truffes.

Le 26 décembre nous quittions l'Eure pour retourner en Sarthe

et accueillir notre fils aîné Vincent, Chrystel et Jeanne leur fille.

Anne, Benoist, Max et Linette nous ont rejoints le 31 et c'est en famille de nouveau que nous avons terminé 2014 et inauguré 2015.

Le repas du réveillon de St-Sylvestre fut constitué de foie gras de canard fait maison, et de demie-langoustes préparées maison encore, de la bûche glacée en dessert.

 

054-001

pendant que les enfants s'amusaient avec des jeux de perles reçus pour Noël,

je sortais mon cuissot de sanglier de sa marinade pour le rôtir (sanglier de la forêt du Lude et donné par un ami chasseur) et préparais une purée de potimarron du jardin pour ce premier déjeûner de janvier.

Anne nous fit encore une délicieuse bûche à l'ananas pour terminer ce repas sur une note sucrée.

 

058-001

Une partie de nos enfants nous a quittés le 2 janvier pour poursuivre d'autres festivités dans leur famille,

les derniers s'en allèrent hier,

et tout le monde a repris ses activités aujourd'hui même, les uns au travail, les autres à l'école, et nous ranger la maison et retrouver le calme de notre petite vie de retraités.

De bons moments à retenir dans les bons souvenirs de Noël. Et maintenant, 

Vivement Pâques !

Posté par lisamax à 16:38 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

03 janvier 2015

VOICI VENU LE TEMPS

des souhaits sincères de bonne année

10676146_323767464485464_5662294479696605130_n

 

à toutes et tous qui passez ici

que vous et moi continuions à bloguer dans la joie et la bonne humeur au gré de nos envies

 

10712988_10152912078213903_1363247154160559515_n

maintenant, dans l'ordre des réjouissances, voici venu le temps de déguster

 

ad25d433781d3f9cabebd49602be339e

la galette des rois

bonne dégustation et à très vite... 

Posté par lisamax à 12:20 - - Commentaires [27] - Permalien [#]

20 décembre 2014

DEFI DU 20 DECEMBRE

 

cest-bientot-noel-jaime-pas-noel--partie-i-3158-1

Soène

clic chez Soène pour connaître toutes les participantes au jeu

nous met au défi d'expliquer pourquoi

on aime

ou

on déteste Noël

Et bien pour moi c'est

J'aime pas

détester étant un peu trop fort

(mais je me soigne, depuis que je suis grand-mère), il faut chercher les symptômes de la maladie dans mon enfance tout simplement.

Il y avait un je ne sais quoi de spécial qui ne se passait pas chez moi mais chez les autres. L'effervescence dans les rues commerçantes de ma banlieue parisienne me posait question : pourquoi les gens s'agitaient-ils comme cela et pas nous ? Pas de sapin à la maison, il n'y avait tout simplement pas la place pour le poser.

Cela me rendait triste ; pour mes parents dans les années 50, Noël était un jour comme un autre, il n'y avait pas de "magie", ils gardaient les pieds sur terre les parents au lendemain de la guerre ! Les logements étant trop petits, notre famille ne se recevait pas. Une douzaine d'huitres, un pâté en croûte, une bûche, mes parents avaient marqué le coup pour le réveillon et le jour de Noël nous dégustions des escargots de Bourgogne. Cela n'a jamais varié pendant des annnées.

Et puis Noël, c'était les jouets qu'apporterait ce fameux Père-Noël.

 

Pictures18

 

Oui mais il n'apportait jamais ce que je lui commandais ! déçue très souvent par ce que je reçus. Les enfants n'étaient pas encore rois, le porte-monnaie gouvernait et pas question d'acheter au-dessus de ses moyens.

Il y avait les copines

 

$(KGrHqRHJ!0E63RuB7HqBO54w,Knkw~~60_12-001

 

qui allaient voir des spectacles et recevaient un jouet de l'Arbre de Noël organisé par les entreprises dans lesquelles travaillaient leurs parents, moi pas ; juste le Noël des Anciens Combattants et Prisonniers de Guerre qui offrait un très modeste spectacle et distribuait des bonbons.

Je n'ai jamais eu l'impression d'être heureuse à ce moment là, mais non plus le sentiment d'être malheureuse, juste celui de ne pas faire comme les autres, et quand on est enfant on aime ressembler aux autres et se fondre dans la masse, ceci me rendait plutôt triste.

Par contre, j'aimais et j'en garde un tendre souvenir, lorsque j'allais à l'église avec ma grand-mère voir la crèche et surtout cette statue d'ange quêteur

 

Pictures34

 

 qui nous remerciait pour la pièce donnée en hochant la tête.

Dans l'adolescence, je ne me souviens pas de Noël d'exception.

Par la suite, une fois mariée, pas de réveillon souvent pour mon époux (et moi) qui était cuisinier en maison bourgeoise à ce moment et assurait des dîners ces soirs là bien évidemment. 

Mes enfants petits ont pris la suite à leur tour, moments plus agréables pour nous.

Puis s'ensuivirent 10 ans sans Noël pour mes enfants grandissants et nous,

 

2014-12-17

notre charcuterie un 24 décembre 

car pris par notre activité de charcutier traiteur, nous travaillions d'arrache-pied dans les préparations spécifiques de Noël, buffets et autres plats cuisinés. Inutile de vous dire que le 24 on se couchait de bonne heure, pour remettre ça le 25 avec les dernières commandes du jour de Noël. Et puis, non stop, on embrayait pour les fêtes de fin d'année. Au moins, entre les deux fêtes nos garçons pouvaient profiter de leurs jouets reçus, s'ils ne pouvait compter sur la présence de leurs parents !

Demain, Noël sera un autre triste souvenir, car l'an passé ma mère nous quittait le 27 décembre et forcément tous les ans nous y penserons.

Dans les temps anciens, on fêtait le solstice d'hiver, il était de coutume de placer une bûche dans la cheminée qui devait se consumer lentement jusqu'au Nouvel An ou au moins trois jours de suite, elle était bénie avec le buis des Rameaux,

 

Noel-cheminee_lightbox

 puis l'Eglise a placé la naissance de Jésus le 25 décembre

 

e29bd5423948aea69183d065d41fc60a

 

 

et maintenant c'est quoi Noël ? juste une grande foire commerciale qui commence mi-octobre, au fur et à mesure que l'on approche de la date fatidique devient une débauche de consommation entre les jouets, les cadeaux, les victuailles.

Mais c'est aussi une source de travail

(comme ce le fut pour nous) pour nombre de métiers comme

l'entreprise Leblanc  par exemple dans ma bonne ville du Mans

 

un-renne-et-un-pere-noel-fabriques-dans-l-usine-d-illuminations-de-noel-leblanc-au-mans-le-22-novembre-2013_4551988

 

qui fabrique les décors lumineux pour les collectivités locales et les centres commerciaux de France et du monde,

 et que l'on ne peut négliger par ces tristes temps de chômage. 

Que je le veuille ou pas, je suis prise aussi dans l'engrenage !

Pour le côté des repas festifs de Noël,

 

Noël 1

 

 les hypermarchés s'ingénient à nous trouver des mets originaux comme : kangourou, autruche, zèbre... parce qu'il est vrai que toute l'année nous pouvons consommer tout ce que nous voulons : foie gras à la St-Glinglin, saumon fumé, huitres... il faut donc trouver autre chose à mettre dans nos assiettes 

 

0f6dafa2ff2bc62834d8820c2c9e7e4a

 

Ne me parlez pas des chapons surtout ! c'est quoi le chapon, une volaille castrée engraissée qui a le goût de poulet, on en profite pour le vendre à prix d'or, et le poulet, on en consomme toute l'année ! la dinde idem ! sous forme d'escalopes, de cuisses, de sot-l'y-laisse, de rôti... Ce sont les viandes avec le porc les moins onéreuses à l'heure actuelle, alors pas la peine de les remettre sur la table à Noël, enfin chez moi ! 

Parlez-moi plutôt d'un bon gigot, d'une côte de boeuf charolaise, d'une belle et épaisse côte de veau cuite sur la braise ! Ca d'accord, mais pas les chapons svp !

Je me demande aussi ce que représente Noël pour mes petits-enfants ? qui reçoivent de tous les membres de leur famille, mille et un jouets ! Et qui en ont encore à divers moments dans le courant de l'année, nous en sommes les premiers fautifs. Comment arrivent-ils à croire encore au Père-Noël ? "La magie" opère-t-elle encore pour eux ? On le saura plus tard.

 

$(KGrHqF,!pUFCjwyEzmnBQz2EtWLpw~~60_12 (2)

 

A la question : tu aimes ou tu détestes Noël ?

Ma réponse est : Noël m'indifère !

 Allez, encourageons-nous de peur qu'il ne soit TRISTE, souhaitons-nous un

JOYEUX NOEL

(comme dans un sketche de J-M Bigard : "on se souhaite un bon appétit des fois qu'on en manquerait ! alors on se le souhaite bon")

et puis si on n'a pas tout bien compris à Noël, on recommence la fête 8 jours plus tard, avec le champagne, les cotillons, la fête sera joyeuse et tout le monde se souhaitera une

BONNE ANNEE

 

788359f56fb81dce59e37aa622b2a3c8

 

de peur qu'elle ne soit MAUVAISE

conjurons le mauvais sort ! 

Je n'apprécie pas ce moment, mais je n'ai rien contre les personnes qui aiment Noël et la magie qu'ils y trouvent, après tout, il en faut pour tous les goûts.

Pensées pour tous les gens qui seront seuls à Noël, tous les autres qui travailleront pour la grande fête, et tous ceux qui seront à leur poste dans les hôpitaux avec les malades.

Posté par lisamax à 06:37 - - Commentaires [32] - Permalien [#]



Fin »