Les Bricoles de Dame Uranie

24 juin 2017

FLASH INFO (2)

Christine

 

lance et porte ce projet

 

19366425_10213361719376884_9108066823527703138crrrrr

un concours d'art postal pour la Croix Rouge

rien à gagner, mais plaisir de participer

Les enveloppes reçues seront présentées dans les expositions de la Croix Rouge où elle explique sa mission, les gestes de secours, ainsi qu'une sensibilisation à s'engager pour elle.

Des écoles, de la primaire au lycée, vont participer, sur sa région, mais cela peut-être aussi dans la nôtre.

Ce concours est ouvert au monde entier, donc amies européennes, québécoises... faites tourner ce message et, montrez nous vos talents.

Tout est permis :

art du fil

art du papier

scrap

peinture

dessin

collage

origami

et autres techniques encore...

Seuls impératifs : le logo de la Croix rouge, et faire voyager l'enveloppe par la poste.

Christine espère recevoir au moins 500 enveloppes "ce serait génial" nous dit-elle !

On peut réaliser plusieurs enveloppes.

Les enveloppes reçues feront l'objet d'un vernissage début 2018, exposition qui tournera ensuite sur la Drôme, l'Ardèche, et dans d'autres régions.

Ce concours est ouvert à tous les particuliers.

J'ai 3 idées en tête déjà, et on a tout le temps, la date limite d'envoi est fixée au 31 décembre 2017.

Mesdames je compte sur vous, pour diffuser, et pour broder

MERCI 

(les informations ne sont peut-être pas encore publiées sur son blog, j'ai vu ceci sur sa page Facebook, mais je pense que cela ne saurait tarder, pensez à y retourner)

Posté par marie-paule q à 15:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


23 juin 2017

QUAND IL FAIT CHAUD, QUAND IL FAIT CHAUD....

moi je fais des gaspachos !

Mardi, j'ai préparé le traditionnel, composé de tomate, concombre, oignon, ail, un peu de mie de pain, huile d'olive, (je n'avais pas de poivron)

005-001

celui de mercredi était fait de bulbes de fenouil de notre potager, concombre, oignon, huile d'olive

001-001

Jeudi j'ai fait les courses et noté la composition d'un gaspacho vendu tout prêt, je ne l'ai pas acheté, mais j'ai reproduit la recette : petits pois, courgette, poivron vert, oignons rouges, il y avait de la menthe dans leur recette moi je n'en avais pas...

001-001 (2)

002-001

007-001

j'y ai ajouté, au moment de servir, de la féta émiettée et de la viande de boeuf séchée.

Pour ce soir, en voilà un autre que je viens de terminer, qui contient du chou fleur de notre potager, des champignons de Paris, de l'échalotte, du persil et de la ciboulette

008-001

009-001

j'agrémenterai de filet de dinde grillée qu'il me reste d'un repas précédent, rien ne se perd.

Je ne saurai vous dire si ce dernier sera bon car il sera consommé ce soir, mais je peux dire que les précédents étaient tous délicieux, rafraichissants, légers, vite faits, sans cuisson puisque tous les légumes sont crus.

Voici pour une entrée d'été :

Gaspacho de melon à la Chantilly de chèvre frais

recette vue sur Chef Simon

il faut pour 4 - 5 personnes

1 melon et demi, 120 g de chèvre frais, 15 cl de crème fleurette, basilic, sel, poivre

- enlever la peau et couper les melons,

- mettre dans le blender avec un peu d'huile de noix ou olive selon, ajouter le basilic

- mixer longtemps pour une texture bien fluide

- mettre au froid au moins pendant 4 heures,

- chauffer la crème et le fromage de chèvre, saler, poivrer, et fouetter bien pour obtenir un mélange lisse,

- laisser reposer au réfrigérateur 4 heures,

- avant de servir, monter la crème en Chantilly,

- verser dans une verrine le melon mixé et dessus la crème

- déguster !

gaspacho-melon-chantilly-fromage-chevre-frais-L-3WbfCx

je vais tester bientôt...

Bien moins chaud aujourd'hui, on respire à l'Ouest !

Posté par marie-paule q à 12:50 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

22 juin 2017

FLASH INFO....

Venez fêter le 9e anniversaire du blog

Coeur de Breizh

en participant à son Jeu des Binômes

116300799

je suis inscrite, mais vous ? c'est encore possible, jusqu'au 30 juin, allez donc y faire un tour pour voir en quoi cela consiste....

Posté par marie-paule q à 09:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juin 2017

DEFI DU 20 JUIN 2017

"Pour juin, on sera en vert, mais pas que : ver, vers, verre, vert, j'en oublie sans doute"

et c'est Mamylor qui le dit !

Feu partez !

ed-1961-fv-283x390

 pour la mise au vert, ver, vers, verre.....

laissons-le passer

1423511736_116961_1000x667x0

qui ça ?

mais lui le petit ver tout nu

5bdd02cdbf5673fb0aab5f8e2798f25c

l'histoire ne dit pas si c'est un ver de terre, un ver solitaire, un ver à soie, ou un ver blanc ?

mais vers quoi se dirige-t-il

un ver vert

un verre vert, d'accord, mais vide,

"quand mon verre est vide, je le plains

quand mon verre est plein, je le vide"

Raoul Ponchon

se dit-il

alors, préfère-t-il son

 

verre-a-moitie-vide__mxoz3i1

là est la question ?

et ces mots en vers finiront-ils par lui mettre la tête à l'envers

hBubdVibWM2A4nkM773kbpvGfxc@500x695

pour l'embrouiller encore !

Le voilà qui se sauve et part vers l'univers vert, ver, verre, vair... 

des amis du défi du 20,

en passant d'abord chez Mamylor.

 

ver-de-terre

  

Posté par marie-paule q à 06:45 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

18 juin 2017

A NOIZAY J'ETAIS

ce vendredi après-midi

pour fêter le 2Oe anniversaire de l'association

116121405

et admirer les petites merveilles d'ouvrages au point compté réalisés par des brodeuses habiles, agiles, et créatives

pêle-mêle, un échantillon des broderies exposées

005-001 (2)

sur une chemise ancienne, un arbre généalogique de mère en fille, avec les photographies de chacune si bien mises en valeur

006-001

la Parisienne enjolive sacs ou pochettes

040-001

021-001

018

travailleuses couture bien habillées, comme j'aime faire aussi

029

19149225_10210149837558778_3121687548591349117_n

028-001

la mer, la plage, bateaux et coquillages

011-001 (2)

048-001

047

046-001

049-001

toutes petites boîtes à trésors ou à secrets

030-001

010-001

045-001

19113644_10210149873879686_7829631796997580047_n

044

exposition d'ardoises toutes décorées avec beaucoup d'imagination

033-001

051-001

052-001

013

024

034

cartonnages en tout genre

023-001

025

035

variétés d'ouvrages brodés

014-001

015-001

Digoin que j'aime bien

003-001

à l'honneur ce casier d'imprimeur

mais encore ces remarquables portraits

026

027

peinture à l'aiguille, tout au point de croix compté, fond noir aussi, impressionnant travail !

J'ai fait cette visite en compagnie de Paulette, nous sommes voisines elle à Tours, moi Le Mans, et toutes deux timbrées d'art postal brodé comme elle dit

IMG_2333

Paulette      et      Marie-Paule

c'était notre première rencontre dont je garderai un excellent souvenir, nous avons passé un excellent après-midi vraiment.

Vous avez encore tout ce dimanche pour vous y rendre si vous êtes dans le coin, vous ne serez pas déçues et déçus car les Messieurs aiment aussi.

Bravo à toutes pour l'organisation de cette manifestation, et merci pour la qualité des ouvrages que vous nous offrez à découvrir.

043

019-001

j'ai eu aussi un petit coup d'émotion en voyant ce petit marquoir ancien, ma belle-mère s'appelait Alice Quénault,

de loin j'ai bien cru voir un Q, mais en m'approchant j'ai vu que c'était un G, Guénault ! et puis elle était née en 16...

053-001

Posté par marie-paule q à 11:24 - - Commentaires [18] - Permalien [#]


15 juin 2017

ZINC ET POTEES FLEURIES

Mon coin zinc avait besoin d'un bon coup de ménage,

002-001

le lierre rampant avait mangé 2 bassines en zinc posées directement sur le sol, on ne les voyait plus,

dans la très grande bassine les plantes aquatiques avaient poussé en abondance, il y avait de la boue dans le fond,

alors alors

j'ai tout coupé, vidé, nettoyé

003-001 (2)

J'ai rehaussé mes bassines et lessiveuses sur les troncs de mon poirier coupé il y a 4 ans, puis, après un petit tour en jardinerie j'ai garni les contenants

008-001

hosta fleuri dans le grand bidon

005-001 (3)

009-001 (3)

hosta de mon jardin dédoublé et heuchère pourpre dans ce qui servait, dans les années 50, de poubelle (on disait boîte à ordures) ou de cendrier de la cuisinière à charbon selon

014-001 (4)

dahlia tout prêt, car je n'arrive pas à les faire sortir de terre moi ! après maints essais,

015-001 (2)

rosier polyantha "The Fairy" rose, dans la lessiveuse qu'utilisait ma maman quand j'étais petite lorsqu'il n'y avait pas encore les machines à laver le linge,

pétunias dans la bassine à ses côtés

010-001

composition de fleurs variées pour le seau, et hosta du jardin que j'ai divisé pour le seau à charbon

011-001

013-001

grande bassine toute propre, remplie de galets blancs au fond, poissons rouges et nénuphar qui devrait être jaune (pas pour cette année).

Petit réaménagement aussi sous ma fenêtre de cuisine où il y avait un grand coffre en bois pour le tri déchet et à côté tassés les uns contre les autres ces pots en zinc ce qui ne les mettait pas en valeur

003-001

viré le coffre et disposé mes zincs de façon plus aérée, le bac rectangulaire à gauche est planté de 2 abutilons de l'an passé qui ont bien résisté à l'hiver,

le pot à côté a été planté d'un rosier Mme Plantier, cet hiver, qui a bien fleuri déjà, celui d'après a reçu au même moment un rosier Avalon qui a donné 4 jolies roses parfumées, la boîte de plombier contient mes petits outils de jardin.

Et ce n'est pas tout, j'ai repeint la table en fer et ses chaises ainsi que le petit guéridon et sa chaise. De rouge ils sont passés à noir brillant.

 

004-001 (2)

005-001 (5)

égayés d'une potée fleurie bientôt.

Et comme j'avais le pinceau en main, qu'il restait pas mal de peinture anti-rouille noire, le petit fourneau de mes parents rénové a trouvé place au jardin

005-001 (4)

avant

020-001

après

ont été repeints aussi des supports en fer pour pots de fleurs, retrouvés dans les fonds d'atelier, qui étaient bien rouillés, puis garnis de géraniums et pétunias

019-001 (2)

jardinière de cimetière chinée un jour et cage de la bonbonne en verre ont pris un petit coup de noir aussi

022-001

le rosier tige s'appelle Peter Pan, j'aime beaucoup toutes ses petites roses rouges au petit coeur jaune.

Du bon boulot, il me reste à donner un petit coup d'anti-rouille neutre sur ce guéridon et ses 2 chaises et les cages à oiseaux.

001-001

Admirons au passage dans le jardin ce qu'il nous offre comme jolies floraisons

015-001

018-001 (2)

029-001

030-001

éphémères fleurs de cactée

008-001 (2)

011-001 (2)

haie d'acanthes généreusement fleurie et roses de Ronsard

032-001

merveilleux nénuphar rose nacré dans le bassin

012-001 (2)

013

l'allée des roses qui embaument l'atmosphère le soir

005

006-001

blanches floraisons des lys et seringat

002-001 (2)

035-002

049-001

roses parfumées

Cette année, j'ai eu la joie d'observer 2 nichées d'oiseaux, qui se sont installés sous le toit à l'arrière de la maison et côte à côte

018-001

les bergeronnettes ou hochequeues, en couple, ont élevé 3 petits

 

021-001

019-001

027-001

014-001

020-001

bébé hochequeue apprend à se nourrir seul dans la cour,

et le couple de troglodytes lui aussi a eu 3 petits

009-001 (2)

dont un est tombé du nid, et nourri en dehors

003-001

 

004-001

ils ont fait bon ménage les oiseaux d'espèces différentes en bons voisins ; depuis deux semaines tous sont partis vivre dans la nature...

En partant, prenez donc une cerise... du jardin bien sûr, petites mais croquantes et sucrées.

19059637_1590445057666448_2307761182672170093_n

Posté par marie-paule q à 12:32 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

08 juin 2017

MARIE BRISARD

Vous pensez que j'ai fait une faute d'orthographe, la

Marie Brizard

s'écrit avec un z et non un s, me direz-vous,

non non, je ne vous parlerai pas de la fameuse liqueur que vous connaissez tous, avec son petit goût anisé, sucré, qui se laisse boire bien frappée et avec modération comme toujours,

15389-marie-brizard-1936-wilquin-hprints-com

affiche illustrée d'André Wilquin de 1936

Oups ! qui oserait de nos jours ? enfant, alcool !! mon dieu !

Mais alors qui est

abcF (2)

et bien elle est la petite brodeuse âgée de 13 ans en 1874, qui a réalisé ce bel ouvrage que je viens d'acquérir

007-001 (2)

(H 62 cm, L 55 cm)

Marie Renée Brisard est née le 17 décembre 1861, à Feneu en Maine-et-Loire, département voisin du mien la Sarthe. Feneu est tout proche d'Angers.

s-l1600

Son père René Brisard, 32 ans, était jardinier, et sa mère Marie Fromont, 23 ans sans profession. Ils se sont mariés 3 jours après la naissance de Marie : le 20 décembre 1861. Ils eurent aussi un fils, René Gustave Brisard le 24 octobre 1863.

Le père de Marie Fromont, et donc le grand-père de Marie Brisard, était garde particulier au Château de Sautré à Feneu (il y a 2 chateaux à Feneu : le chateau de Monriou et le chateau de Sautré)

AK-Feneu-Chateau-de-Sautre-vaches

 le château de Sautré fut construit au XIIe siècle sur un éperon rocheux dominant le ruisseau de la Suine. Cette forteresse commandait le cours de la Mayenne et protégeait Angers contre les invasions des Bretons et des Anglais.

A la fin de l'Ancien Régime, 27 personnes assuraient le train de vie du château, soit 38 personnes à demeure avec les maîtres de Sautré.

J'imagine que la petite Marie a dû parcourir les allées de ce château, probable que son père jardinier y était employé aussi avec le grand-père, je suppose.

Devant le château de Sautré il y avait un moulin construit sur la Mayenne en 1285 pour protéger le château proche et assurer la surveillance du trafic de la rivière. Le vieux moulin s'arrêta de tourner au XIXe siècle et fut démoli en 1907.

zoom_sans_titre201 (2)

Serait-ce Marie sur cette photographie ? elle devait l'aimer ce moulin car elle prit soin d'illustrer son abécédaire d'un moulin à vent et d'un paysan y portant son blé à moudre par le meunier

010-001

012-001 (2)

011-001

 elle reproduisit aussi les petits animaux qu'elle dût rencontrer dans sa campagne

014

015-001 (2)

016-001 (2)

017-001

 et aussi un plus exotique 

013-001

Marie a brodé tout au demi-point avec de la laine, elle y a placé 4 abécédaires aux lettres différentes

008-001

021-001 (2) 

019-001 (2)

 elle mit le tout bien en valeur en entourant son ouvrage d'une belle frise 

018 

 les rouges et les verts utilisés donnent un air gai, joyeux, tout comme devait l'être Marie.

Le 1er août 1882, Marie épousa Alexandre Boutreux, 28 ans, né le 8 mai 1854, exerçant la profession de boucher, rue Plantagenêt à Angers.

s-l1600dd

Marie était sans profession, peut-être devint elle la caissière de la boucherie ?

La vie s'annonçait belle, mais, le drame...

A Feneu, le 19 juillet 1884, Marie donne le jour à une petite fille Alexandrine Marie-Louise Boutreux, hélas, son père Alexandre Boutreux est décédé 3 mois avant sa naissance le 4 avril 1884.

Marie se retrouve veuve à 22 ans, et Alexandrine ne connaîtra jamais son père.

Malgré mes recherches, je ne sais pas si Marie s'est remariée, pas de trace.

Quant à Alexandrine Boutreux, elle s'est mariée à Feneu le 30 juillet 1906 avec Alexandre Barré.

Posté par marie-paule q à 12:58 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

23 mai 2017

PAEONIA ou...

PIVOINE

Il existe, en Sarthe, le conservatoire de la pivoine du

château de Sourches

097

098

j'y suis allée dimanche, découvrir des centaines de fleurs de pivoines aux formes, couleurs, feuillages variés. Une visite féérique je vous le dis !

Pour l'instant, à Sourches, sont conservés 2022 cultivars et 32 espèces.

Les pivoines sont plantées dans les douves du château dont on fait le tour

096

035

des chaises et tables de jardin sont dispersées tout le long du parcours, permettant le repos et la contemplation de ces merveilleuses fleurs

047

025

023

029

034

039

037

038

040

041

042

La pivoine est l'emblême officiel de la Chine. Elle est présente dans de nombreuses fêtes et traditions religieuses. Le nom chinois de la pivoine pourrait même signifier "la plus belle".

Il existe un temple dédié à la pivoine dans la ville de Luoyang une ancienne capitale impériale de Chine située dans la provine du Henan.

Mais reprenons notre visite

055

056

064

065

Il existe trois genres de pivoines, deux à l'état naturel, et une créée par l'homme :

- les herbacées ou lactifora qui disparaissent chaque automne,

- les arbustives ou suffruticosa qui à l'âge adulte atteignent une taille d'environ 2 mètres,

- les hybrides intersectionnels dit de 'Itoh" du nom de son créateur japonais Toïchi Itoh qui ressemblent à des buissons très compacts de la taille d'une pivoine herbacée.

071

074

078

082

084

086

077-001

A noter qu'en conservant précieusement les billets d'entrée (6 euros), vous pouvez revenir de semaine en semaine sur le mois de floraison de mi-mai à mi-juin, gratuitement. Heureuse initiative je trouve.

La visite se termine par la traversée d'un long couloir dans le château et la possibilité de voir la cuisine ancienne qui fait office de salon de thé maintenant.

Un énorme fourneau, fabriqué au Mans, impressionne. Il fonctionne toujours et est allumé régulièrement (au bois).

092

093

095

091-001

Une visite s'impose si vous êtes dans le secteur,

en ce moment pour les pivoines,

en été pour la visite du château construit sur l'ordre de Louis II du Bouchet de Sourches, Grand Prévôt de France, Prévôt de l'Hôtel du Roi, entre 1763 et 1786 par Gabriel de l'Estrade, architecte parisien, et, Pradel architecte manceau. C'est le seul château de la Sarthe qui n'est pas été remanié au XIXe siècle et qui se trouve donc dans son parfait état d'origine.

001-001

002-001

Très resSourchant assurément !

Plus modestement, les pivoines de mon jardin s'épanouissent maintenant

002

003

004

005

006

pivoines de nos grand-mères à fleur double

Posté par marie-paule q à 11:04 - Commentaires [18] - Permalien [#]

20 mai 2017

DEFI DU 20 MAI 2017

Passiflore

me fit

une peur bleue

lorsqu'elle a dévoilé son thème du défi du 20 :

BLEU

dscn0228-1-

"Le Monochrome" du peintre Yves Klein (1928-1962)

sacrebleu !

que faire ? que dire ? et bien...

Je lui dirai des mots bleus, lui écrirai un conte bleu (récit merveilleux) sans être un bas bleu (femme intellectuelle) mais plutôt

un cordon bleu

Montages

appréciant le Bleu d'Auvergne, arrosé d'un gros bleu (vin médiocre) sans me mettre bleu (ivre) afin de ne pas me cogner dans les murs et couvrir mon corps de bleus !

N'étant pas de sang bleu (noblesse) mais simplement col bleu (ouvrier),

mon bleu de chauffe (vêtement de travail bleu)

images29G84GAK

 enfilerai-je et, féminine étant, d'un soupçon

d'Heure Bleue

sans-titre

me parfumerai-je.

Ils n'y verront que du bleu ceux qui m'attendront dans

la maison bleue

68406485_p

adossée à la colline sous le

bleu, bleu, du ciel de Provence

3_9dvaL

Y verrai-je Isabelle ? vous savez : Isabelle qui a les yeux bleus, les yeux bleus qu'Isabelle a, encore plus bleus que le bleu de tes yeux chère Passiflore (oups ! as-tu les yeux bleus Passiflore) !

Mamy blue lui aura organisé un bal. C'est le beau Danube bleu qui l'ouvrira ; il sera suivi d'une Java bleue, pour moi, quand on a les pieds bleus, comme moi !

Après quoi, le ciel bleu sur moi pourra s'effondrer, peu m'importe si, avec ce défi bleu, vous vous êtes fait avoir comme des bleus, en venant le lire ici. Allons, n'entrez pas dans

une colère bleue

  serai-je trop fleur bleue (naïve) là, c'est rouge qu'elle est votre colère ? 

 non non, je vous le jure, je n'ai pas consommé ça 

83462740_p

rendons-nous maintenant chez Passiflore qui détient la liste des autres participants et participantes à son défi bleu. Nous prendrons connaissance du défi prochain du 20 juin. Et n'oubliez pas si ce jeu vous tente, joignez-vous à nous, plus on est de fous, plus on rit !

Posté par marie-paule q à 06:45 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

15 mai 2017

UN BIEN JOLI JARDIN

que le mien !

ensemble, re-découvrons tous ses petits coins,

admirons, pêle-mêle, toutes les floraisons offertes depuis le début du printemps

en commençant par ces vues prises du premier étage de la maison

030-001

032-001

031-001

 un soir de tonnerre d'avril, mon reine-claude en fleur, et au loin les cerisiers blancs du voisin

002

023-001 (2)

2017-04-12

toujours impressionnantes les belles fleurs des pivoines arbustives

019-001

020-001

021-001 (3)

la divine glycine se mire dans l'eau du bassin

004-001

 tulipes, coeur de Marie, camélia profitèrent ensemble de la chaleur de ce début d'avril

001

005-001 (2)

006-001

 le magnifique oranger du Mexique propose un festin à ses petits hôtes

009-001

010-001 (3)

sans en avoir l'air les crosses des fougères se déroulèrent

002-001 (2)

 les iris s'émerveillent devant ce lever de soleil

014-001 (2)

021-001 (2)

002-001

005-001

ils nous offrent cette année une floraison abondante sans pareil

001-001

008-001

003-001

005-001 (3)

me voici en pamoison devant les azalées et les rhododendrons !

010-001

011-001

016-001

033-001

034-001

035-001

041-001

042-001

2017-05-15

voici qu'entre dans la ronde sa majesté... la rose

014-001

036-001

qu'il est plaisant de voir butiner les abeilles dans les cistes roses

022-001

joli constraste de couleur entre lysimaques pourpres et alchemilles épanouies

023-001

009

par ci par là d'autres fleurettes nous guettent

027-001

c'est en rang, bien alignées, que les pivoines coquettes préparent leur entrée en scène.

Dans le jardin, une petite faune nous entoure aussi,

c'est ainsi que chaque soir, bien réglé vers 20 heures, un faisan nous rend visite

006-001

030-001

le "merlou" sorti du nid, attend sagement que ses parents le nourrissent encore

002-001 (2)

nos jolis poissons sont remontés du fond du bassin où cachés ils ont passé l'hiver

021-001

024-001

025-001

Ce sont des mésanges huppées qui ont fondé une famille dans le nichoir chiné il y a quelques années

007-001

Un jour de la semaine dernière, j'ai été attirée par les piaillements des petits, puis les voyant passer la tête à l'extérieur, je me suis dit que l'envol était pour bientôt... hélas...

2017-05-09

le drame...

après avoir observé tout au long de la journée que les parents ne venaient plus les nourrir, les petits le lendemain n'étaient plus ! Que s'est-il passé ?

Jacqueline

cette petite visite du jardin est pour toi qui me l'avait suggérée ces derniers temps.

Posté par marie-paule q à 12:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]