Les Bricoles de Dame Uranie

30 mars 2015

LE PRINTEMPS S'INVITE

doucement mais sûrement au jardin

voyons un peu en image les floraisons actuelles

005-001

006-001

007-001 (2)

6b3ad0e64acd275e8003ebcdfd1a3ae7

IMG_1919

006-001 (2)

008-001

009-001

011-001

et ce n'est pas tout, dans la haie, la vie s'installe

003-001

012-002

je m'en suis aperçue alors que je nettoyais ce coin : une merlette et une rouge-gorge se sont installées côte à côte environ 1 mètre les séparent, 3 oeufs chacune, mesdames couvent, laissons les tranquilles... mon nettoyage remis à plus tard.

Les nichoirs des mésanges ne sont pas encore occupés.

C'est agréable de voir son jardin revivre et reprendre des couleurs.

Posté par lisamax à 09:17 - - Commentaires [16] - Permalien [#]


20 mars 2015

DEFI DU 20 MARS 2015

 

Antiblues

Florence

Jacou

Kriss

Mamylor

Maryline

Passiflore

Soène

Sophie

Vonnette

et moi

 

dissertons ce 20 mars sur le thème que j'ai choisi

LE PRENOM

Commençons par le mien bien sûr qui ne me plaisait pas du tout étant petite. Aucune autre fille dans mon école ne portait ce prénom Marie-Paule, et vous savez qu'à cet âge combien on aime ressembler aux autres !

Mon père voulait m'appeler Darie le prénom de sa mère originaire de l'Aveyron, mais c'est qu'à la capitale, ils ont dit "ça n'existe pas"  (tout comme les airelles dans un sketch de Fernand Raynaud ça ne supportait pas le voyage !) Ce serait aujourd'hui on l'aurait accepté, et tout comme Marie-Paule je crois que j'aurais été la seule à porter celui de Darie. Jusqu'au jour, où une femme qui s'appelait qui s'appelait...

Darie Boutboul

 

2999117795_1_3_ejiTS7EI

 

première femme jockey et qui participa longtemps aux "Grosses têtes" sur RTL nous rappelait que ce prénom existait bel et bien.

Mais revenons à Marie-Paule, j'aurais tant voulu m'appeler Martine, Catherine, Chantal ou Nicole, un prénom ordinaire des années 50 quoi ! mais non. Ma mère s'attendait à un garçon qui se serait appelé Jean-Paul, et une amie de ma maman lui dit mais pourquoi pas Marie-Paule c'est mode en ce moment (1949) ! j'ai trouvé le graphique de ce prénom donné avec un pic en 1955

 

graphique-prenom-MARIE-PAULE-16216

 

Un jour j'entendis à la radio une chanteuse qui s'appelait qui s'appelait

 

marie-paule-belle-jpg_18060

enfin je n'étais plus seule au monde, et, depuis, ce prénom je l'entends assez souvent porté par des filles de ma génération.

Je n'aimais pas ce prénom aussi parce que beaucoup prononçait :

Marie-Pol au lieu de Marie-Pôle

Paul le gars, Paule la fille !

Maintenant plus de problème avec j'ai fini par l'adopter, il me va bien finalement !

Je me souviens aussi qu'à l'école, j'avais une copine qui s'appelait Maryse, elle détestait et s'était choisi le prénom qu'elle aurait voulu porter : Sabine. Pour nous les copines elle était Sabine et pour les profs Maryse, je ne sais pas si ses parents savaient.

Pour mes enfants, j'ai eu la chance de leur donner les prénoms que j'avais choisis bien longtemps avant même d'être maman, mon époux étant d'accord : Vincent et Benoist. Prénoms courants, classiques mais que j'aime beaucoup. Et mes enfants ont su choisir de jolis prénoms pour les leurs : Max, Linette, Jeanne.

Pas de doute si j'avais eu une fille, c'était Uranie comme le nom de ce blog, prénom de la  nourrice de ma mère en Morvan. Jamais entendu depuis. C'est sûr que ma fille tout comme moi aurait été la seule dans son école à s'appeler ainsi.

Mais cela vaut mieux que Lajoie qui enchantera les fans de Charles Trenet ou Félicie... aussi, ceux de Fernandel.

Certains prénoms inscrits en 2014 dans mon département de la Sarthe à l'état civil méritent la palme de l'originalité notamment Mamoune, Jacky-Junior, Niceman, Bambo, Kirby, Lévite, Bodard 1er chez les garçons ou encore Hindou, Djaraye-Nénette, Lili-Lilou, Ranime, pour les fillettes.

D'autres encore, n'auront aucune difficultés à retenir les 3 lettres et à écrire leur prénom à l'école maternelle : Ivo, Mao, Poé.

On prend aussi quelques libertés avec les orthographes des prénoms : le C de Clément devient un K Klément, Denise devient Deniz tout comme Béatriz. Le D et le A sont toujours là à la rescousse pour éviter toute ambiguité sur la prononciation du prénom : Andgélo, Djessy, Djamal, Djulia.

Et certains parents encore ont transformé des noms communs en prénoms : Gloire, Tempérance, Perle pour les filles ; Prince, Suprême, Vaillant pour les garçons, nés au Mans en 2014.

Parmi les bébés nés en 2014 il en est qui apprendront les mots d'anglais dès leur plus jeune âge puisque ce sera leur prénom : Summer (été), Blessing (grâce), Heaven (paradis) et Joy (joie).

Les références aux arts ne manquent pas non plus avec Matisse, Ludwig, et Zola pour une petite fille.

Si l'originalité est de mise, la liste de l'état civil conserve un certain nombre de prénoms classiques : Anatole, Arsène, Bertrand, Denis, Gustave, Marcel chez les garçons ; Augustine, Elisabeth, Madeleine chez les filles, donnés encore en 2014.

(informations receuillies dans un article du journal Le Maine Libre du 31 janvier 2015)

Ayant commencé ma généalogie, j'ai découvert que mon arrière-grand-père aveyronnais se prénommait : Napoléon !

Toute une histoire le prénom, à choisir avec beaucoup d'attention pour qui le portera sa vie durant.

Pour le défi du 20 avril, c'est Florence qui choisit le sujet.

Je file chez les copains voir si LE PRENOM les a inspirés. 

Posté par lisamax à 06:30 - - Commentaires [22] - Permalien [#]

13 mars 2015

DE OU DEUX PETITES BRICOLES

L'histoire du petit communiant en celluloïd, décor de pièce montée, que m'a offert

Florence 

 

101771097 (2)

dans un cadre bombé chiné, débarrassé de ses fleurs séchées et repeint,

 

031-001

032

y placer le brassard de communiant trouvé un jour en vide-grenier dans un lot de mercerie ancienne

 

101771097 (3)

ajouter une carte d'échantillons de tissu pour confectionner le joli costume

 

pc

une carte pour les places à l'église

 

c720d778ab013ab38bc7af95adf31836

 

bd

une boîte de dragées pour les invités, en souvenir,

ainsi que les menus des deux repas servis, déjeuner et dîner s'il vous plaît, on faisait bien les choses en 1907 ! les innombrables mets combleront les gourmets... qui seront en retard pour les vêpres !

 

Pictures

ne pas oublier le chapelet, et joindre le cadeau de communion que fut la montre gousset à cette époque

 

006

 

007

 

ton petit communiant, Florence, a bien fait travailler mon imagination.

-:-:-:::-:-:-

 

Quand un cadre tableau végétal lumineux (hors d'usage aujourd'hui) qui me fut offert un jour par mes enfants,

 

gdensemble21

 

et 8 poupées Ari collectionnées se rencontrent, qu'est-ce qu'ils se racontent ?

une autre histoire, bien sûr !

Après avoir cherché des images sur le net et imprimées, j'imaginais une maison pour mes petites poupées

 

017-001

 

018

020-001

mais voilà une fois finie, cette maisonnette ne me plaisait pas du tout du tout ! trop fouillis.

Alors... j'ai tout recommencé, et pour cela j'ai coupé une taie d'oreiller vichy vert pour le nouveau décor

 

001-001

 

003-001

que je trouve beaucoup plus frais et moins chargé en couleur que la première version

 

2015-03-121

version jour

 

2015-03-12

version nuit avec l'éclairage

 

019-001

en situation version jour

 

007-001

et version nuit

maisonnette assortie à la parure vichy vert du lit de ma petite fille Linette.

Que vais-je pouvoir encore inventer maintenant ?..... 

018-001

Posté par lisamax à 11:12 - - Commentaires [27] - Permalien [#]

04 mars 2015

FEMME A LA TOILETTE

Si j'étais encore à Paris, j'irai voir cette exposition

 

naissanceintime

Première exposition dédiée à la toilette féminine, réunissant des oeuvres d'artistes du 15e siècle à aujourd'hui, concernant les rites de la propreté, leurs espaces, leurs gestuelles.

J'aime les tableaux des peintres qui ont reproduit des scènes de toilette.

Lorsque j'avais transformé une armoire à pharmacie, j'avais choisi pour décorer la porte intérieure cette reproduction de peinture

 

Pictures

 

J'espère que dans cette expo on y pourra admirer quelques uns de ces tableaux que j'ai choisis aujourd'hui de montrer et que j'apprécie

 

64430438_p

Degas 

Bon_LeCab

Bonnard 1908 L'Eau de Cologne

 

expo-lintimité-femmes-révélée-au-musée-marmottan-093900309

Cagnaccio di San Petro 

femmenuesdbB

Bernard Buffet 1953

 

images

Caillebotte

4c24d03e43652e007442d894377be791

Bonnard

55b12a5260602b5e0b6d58a6305a347c

Renoir

Albert Guillaume

Albert Guillaume

Botero

Botero

Degas

Degas

Toulouse Lautrec

Toulouse Lautrec

9d22ceeea3341dc0a1603ec8325a90d9

Bonnard

Sarkis Deranian

Sarkis Diranian

Suzanne Valladon

 Suzanne Valladon

Jean-Louis Forain

Jean-Louis Forain

Léon Etienne Tournes

Léon Etienne Tournes

Camille Pissaro

Camille Pissaro

Berthe Morizot

Berthe Morizot

Berthe-Morisot-Jeune-femme-de-dos-a-sa-toilette-1875

Berthe Morizot

Je pourrais vous en montrer encore bien d'autres, le sujet a inspiré les peintres.

Une seconde partie de l'exposition est consacrée à l'apparition des cabinets de toilette ; et la troisième montre l'image familière de salles de bains modernes et fonctionnelles.

J'aimerais observer les changements de pratique d'hygiène de soi à travers les siècles grâce à cette expo :

La femme se lave, s'essuie, se pomponne, se coiffe, s'habille...

Posté par lisamax à 11:43 - - Commentaires [20] - Permalien [#]

20 février 2015

DEFI DU 20 FEVRIER 2015

Mamylor pour notre rendez-vous mensuel a choisi

 

b84ab30e21eb648ff7e15f8130c2690d

(livre jeunesse)

Pour mieux renaître au printemps, mon jardin fait le mort

 

007-001

001-001

 

012-001

 

l1

 

l2

une fine couche de neige l'a recouvert en ce début février et a bien vite fondue

de glace le bassin s'est enveloppé

la rose de Noël s'épanouit sans se soucier des frimas

 

006-001 (2)

 

010-001

 

028

 

015-001

en l'air ou à terre les oiseaux cherchent leur pitance

le pic-épeiche côtoie le verdier à la mangeoire

le pinson des arbres frissonne perché sur les branches du boulot enneigé

 

001 (2)

 

012-001 (2)

de belles couleurs de ciel d'hiver éclairent le jardin

 

001

002-001 (2)

mi-février, on remplace les bordures usées de la plate-bande par des gros rondins de bois

 

040

 

 

003-002

 

001-001

fin novembre, nous avons abattu le poirier, car il émettait des drageons partout autour de lui, difficiles à éradiquer, et puis ses poires étaient immangeables, elles ne mûrissaient jamais, pourrissant, de grosses poires, il y en avait tous les ans. Tout cela tombait et nous salissait cet endroit de façon fort désagréable, on nettoyait tout le temps. On s'est enfin décidé, pas facile de couper un arbre sain et qui était déjà là en 1972 lorsque mes parents ont acquis cette demeure.

 

Il est ainsi mon jardin en hiver, difficile même d'imaginer les floraisons à venir, on pourrait croire que tout est mort, mais pourtant bientôt....

 

004-001 (3)

déjà les primevères annoncent la suite

 

Je vous invite à visiter les blogs des amis qui participent à ce défi, la liste est chez

Mamylor

-:-:-:-:-:-:-:-:-:-

Pour le défi du 20 mars, c'est moi qui propose le thème, j'ai choisi :

LE PRENOM

dites nous tout : sur le vôtre aimé ou pas ? le choix pour vos enfants a-t-il été facile ? aimeriez-vous porter un autre prénom ? le retrouve-t-on de génération en génération ? un seul ou plusieurs prénoms pour vous ? Que pensez-vous de ces prénoms genre Nutella, Bodard 1er, Lajoie... Enfin dites nous tout ce qu'il vous passe par la tête sur

LE PRENOM

-:-:-:-:-

Posté par lisamax à 06:45 - - Commentaires [20] - Permalien [#]



13 février 2015

MARIE-MADELEINE FRANC-NOHAIN

J'aime les illustrateurs ou illustratrices des livres et albums anciens pour enfant, notamment

Béatrice Mallet (1896-1951) qui a dessiné de nombreuses publicités comme

 

$(KGrHqZ,!hIE6Zoed2SZBOtTN,3,Iw~~60_3

 

631_001

mais aussi des livres jeunesse comme ceux-ci

 

Pictures4

40758418

 

ses personnages aux joues rebondies me plaisent beaucoup.

Mabel Lucie Attwel (1879-1964) fit aussi de très jolis dessins pour cartes postales comme celles-ci

 

$(KGrHqV,!qEE8WZ9U-wIBPF2SJr4-g~~60_12

 

$(KGrHqVHJBEE8+gQM(39BPQtjhopkw~~60_12

beaucoup de similitudes entre ses deux illustratrices

annonces, affiches, livres comme ceux-ci,

 

Pictures5

Rencontrés aussi sur le net,  j'aime ces 2 illustrateurs de cartes postales anciennes,

le premier est Hédé dont j'apprécie beaucoup les dessins légers et messages sur ses cartes de bonne année

 

bonne année 4 illustrateur Hédé

 

bonne année 5 illustrateur Hédé

 

bonne année 6 illustrateur Hédé

 

bonne année 7 illustrateur Hédé

 

bonne année 8 illustrateur Hédé

Bonne année 9 Illustrateur Hédé

Bonne année 10 illustrateur Hédé

Bonne année 11 Illustrateur Hédé-001

le second s'appelle Raynolt dont j'apprécie beaucoup le coup de crayon léger

 

Raynolt 1

 

Raynolt 2

Raynolt 6

Raynolt 8-001

Raynolt 9-001

En cherchant des illustrations enfantines pour une bricole que je vais mettre en oeuvre prochainement, j'ai découvert une illustratrice, imagière disait-on à cette époque :

Marie-Madeleine Franc-Nohain

1878 - 1942

son style de dessin est léger, délicat, tourné vers l'enfance. Ses débuts d'illustratrice sont liés à sa vie familiale : elle figure l'enfance sous des traits volontairement naïfs mais sans mièvrerie.

Les formes sont simples et arrondies, les couleurs douces, un parfum de nostalgie se dégage de son oeuvre et c'est ce qui me plaît particulièrement.

 

$_57

 

4403_001

 

histoires-enfantines

Marie-Madeleine Dauphin naît en 1878, son père était musicien et côtoyait de nombreuses personnalités artistiques, dont Malarmé.

Le 3 mars 1899 elle se marie avec Maurice Etienne Legrand qui fut tour à tour avocat, sous-préfet, écrivain, poète, son nom de plume est Franc-Nohain.

Le 16 décembre 1900, elle donne naissance à Jean-Marie Legrand, dit Jean Nohain ou Jaboune,

et le 19 août 1903 à Claude Legrand, dit Claude Dauphin devenu acteur de cinéma.

Dès 1902, Marie-Madeleine donne des illustrations pour "Le Rire" puis pour le "Journal des dames et des modes". Grasset édite son premier album : "Le journal de bébé"

 

768ace3cd0850e3050e2d0c9d9f5c9fd

vendu en bleu pour les garçons et en rose pour les filles.

De 1920 à 1942, elle illustre de nombreux livres pour enfant chez Plomb, Flammarion, Larousse, Mame.

 

rc3a9mi

un parfum de nostalgie se dégage de son oeuvre,

elle fit aussi les images d'un abécédaire où chaque lettre illustre un prénom et une phrase faite de noms objets ou autres commençant par cette même lettre

 

oopp

 

51OOs6U8DhL

 

3b605e6adf310c0e909b6788086627db

 

6cccd692717f79e7404ed89cdc73b9f0

 

0356b53f3c2a57e1f363d61b18cc9e31

he-moins

histoires-parisiennes

j'espère que comme moi vous serez charmés par ces images, pour en apprendre plus sur Marie-Madeleine Franc-Nohain rendez-vous ici ou

Je pense que vous avez compris qu'elle était

 

portrait_nohain_3

1915 Marie-Madeleine et Francine sur ses genoux, debout à gauche Claude Dauphin et à droite Jean Nohain

 

la mère de

Jean Nohain

 

sans-titre

que les gens de ma génération ont connu pour ses émissions radiophoniques et télévisées

Claude Dauphin

 

image002

excellent acteur de cinéma

et grand-mère de

Jean-Claude Dauphin

(fils de Claude Dauphin et de Maria Mauban)

 

220px-Jean-Claude_Dauphin_Deauville_2013

comédien de talent que vous connaissez surement.

Posté par lisamax à 15:45 - - Commentaires [23] - Permalien [#]

25 janvier 2015

IL ETAIT UNE FOIS

une travailleuse couture

qui appartenait à ma mère

 

 

travailleuse couture de ma mère1

 

qui se demandait, si d'aventure, elle subirait un jour l'embellisement auquel eut droit sa copine

qui appartenait à ma belle-mère

 

Pictures6

 

et échapperait enfin au confinement dans le coin de la chambre.

Par un beau matin de janvier, son rêve fut réalisé !  lorsqu'Uranie qui était en manque d'idées, vit sur Pinterest, celle-ci :

 

Pictures5

mademoisellefabrique.fr

elle s'en inspira et choisit de la peinture gris clair, de la feutrine grise et un tissu Yuwa

 

50228_m_v20141209-001

sur fond gris, aux motifs couture et cousette, car en voyant ce tissu l'idée vint de faire de cette travailleuse la gardienne de ma collection de cousettes.

Le travail de ponçage après avoir tout démonté put commencer, puis une couche de peinture d'accroche et deux autres de peinture grise.

Enfin l'installation du tissu après avoir fait des patrons en carton fin, collé le tissu dessus, et collé le tout sur la travailleuse.

 

tc1

 

Je passais à l'intérieur des casiers garnis de feutrine grise pour les quatre du haut, le restant de tissu Yuwa pour le fond.

031-001

035-001

036

Pour finir, je peaufinais le décor de l'intérieur des couvercles, avec sur celui de gauche, une publicité ancienne sur ce petit objet qu'est la couseuse ou cousette,

 

travailleuse couture de ma mère2

008

 

et pour le couvercle de droite, après un montage à l'ordinateur, je réussis à inscrire dans les écussons,

017-001 (2)

une description des trois sortes de cousettes connues à savoir celles

des Poilus

025

des cousettes publicitaires

024-001

des cousettes féminines

018-001

016-001

033-001 (2)

034-001

 

Enfin, j'installais mes cousettes et pour qu'elles ne bougent pas, leur posais en dessous une patafix transparente.

009-001

010-001 (2)

015-001

2015-01-25

014

2015-01-24

 

Je suis contente de moi, elle me plait beaucoup ainsi, et il y a encore de la place pour la collection.

031-001

028-001

Bon c'est pas le tout, déjà sur ma table autre chose en préparation,

Florence

m'a offert un communiant de marque Petit Colin, qui m'a donné une idée pour utiliser ce cadre bombé que j'ai depuis si longtemps dans mon placard. Je cherche encore d'autres éléments et je n'aurais plus qu'à réaliser mon deuxième bricolage de l'année.

2015-01-251

Posté par lisamax à 17:15 - - Commentaires [28] - Permalien [#]

20 janvier 2015

DEFI DU 20 JANVIER 2015

C'est Kriss qui ouvre les défis du 20 de l'année 2015

et propose de dévoiler nos rêves

LES PLUS FOUS :

 je souhaite que les paroles de cette chanson ne soient plus du domaine du rêve et deviennent réalité au plus vite, il y a urgence !

Si tous les gars du monde + rappel

 

Je chante avec toi liberté

 CEUX REALISES :

notre union avec mon époux, nos enfants, nos belles-filles, nos petits-enfants, notre vie de famille

tout simplement, comme tout le monde, rêve simple mais pas toujours facile à bâtir, à continuer, à consolider.

CEUX QUI ATTENDENT :

rêves de voyages

faciles à mettre en oeuvre, et un jour viendra...

mon premier : visiter la chaine des Pyrénées de l'Atlantique à la Méditerranée,

 

7b91295efb4d047a233b8d70f3af017b

 

ee8bf8f6fd94b95d53a912af374dfa84

passer une nuit sous un igloo dans un paradis blanc en Haute Vallée d'Aspe

 

Pictures2

après avoir dégusté cette spécialité pyrénéenne et aveyronnaise de gâteau cuit à la broche,

 

 

une région de France inconnue pour moi et qu'il me tarde de faire.

mon second : visiter l'Islande

 

020dd7c52081ffa3bda24081da04f9ec

 

284f9fa42f3c24ea4155251991829da1

 

1779108_308393962677600_6169809160331500096_n

 

Islande

90e70bc0c352e5680ebd91eadb428841

1c6ba1b368a88fcf77581ee8367306e4

1d6524a97b14f4db356ba655a394741f

2766e39a288ad1d8c227f8e753d1a2b0

a2c0379c482a0c48cb9ce773562a3eb3

bf791a08826b2c82233c77f23ce81a4a

 

dans ce pays il y a tout : glaciers, volcans, eaux chaudes, geysers, aurores boréales, flore, faune, moutons, champs de lave, plages de sable noir, sols fumants, paysages sauvages, habitants, Reykjavik capitale de la propreté, un pays pour une amoureuse de nature et solitude comme moi !

Je m'en vais vite voir quels sont les rêves de votre vie chères amies participantes, dont nous retrouvons les noms chez

Kriss 

Posté par lisamax à 06:30 - - Commentaires [19] - Permalien [#]

14 janvier 2015

POINT DE CROIX

Je viens d'achever le beau

Marquoir d'Artémis Chevassus

image de l'original

 

P4050010-rec

 

pour le concours d'idées de Nans-sous-Sainte-Anne

 

Les-aiguilles-se-mettent-au-vert-2015-Nans

Il s'agissait de réaliser son propre marquoir en reprenant le motif imposé de la corbeille du marquoir original d'Artémis Chevassus, un format imposé aussi mais libre choix du tissu et des couleurs de fils.

Vous pouvez encore le faire vous aussi, la date d'envoi est fixée au 31 mars 2015 dernier délai, alors il y a encore le temps. Nous sommes 88 participantes pour le moment. Les marquoirs vous seront restitués après l'exposition. Pour toute autre information ou inscription rendez-vous sur le blog de

Marlie

Je n'ai pas le droit de dévoiler "mon oeuvre" avant ladite exposition, allez, juste un tout petit bout tout flou et c'est tout :

 

001

 

Sur ma lancée, je réalise un autre marquoir sur un projet encore des Petits Points de Mariejou :

Un cahier de travaux d'aiguilles a été découvert dans le grenier de l'école de Gigny-sur-Suran dans le Jura

Pictures41

Parmi d'autres travaux d'aiguilles, il y avait ce marquoir

Gigny-1948-rec-avec-machine-red-

aux 3 couleurs, 2 alphabets, une frise, une date, un nom.

Pour l'exposition de Gigny qui aura lieu du 5 juillet au 2 août dans l'école du village, il est proposé aux brodeuses de retranscrire ce marquoir dans les couleurs de leur choix, de le personnaliser en mentionnant leur nom et la date de 2015.

Voici donc ma première broderie de la nouvelle année. Nous accompagnerez-vous ?

Oui ? alors rendez-vous chez Marlie

qui vous enverra fiche d'inscription et grille du marquoir. La date limite de livraison est fixée au 15 juin 2015, et le marquoir vous sera restitué après exposition.

A vos aiguilles et bonne broderie.

Posté par lisamax à 09:26 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

12 janvier 2015

JE N'AI PAS MARCHE, J'Y ETAIS

 

juste par la pensée et je me suis associée

j'ai allumé une bougie

 

001-001

J'ai été très touchée par l'émotion, le chagrin, la détresse, l'incompréhension,

de chacun et particulèrement de cet homme

 

648x415_pa-janvier-trick-pelloux-8-janvier-2015-itele

pour finir

comme mon amie Catichou

Imagine john lenon

10923277_777128252362340_5485341388099757094_n

Posté par lisamax à 10:05 - - Commentaires [9] - Permalien [#]



Fin »