Les Bricoles de Dame Uranie

20 novembre 2017

DEFI DU 20 NOVEMBRE 2017

 

Florence

nous invite à nous faire petite souris ayant la possibilité de pointer le bout de son museau où et quand elle veut ; quel endroit du monde, de l'univers, iriez-vous voir, quand, à quel événement passé, présent ou à venir voudriez-vous assister ?

Pictures1 (2)

Pour commencer, j'irais voir ce qui se passe dans les ateliers d'artistes :

peintres, sculpteurs,

Pictures (2)

  et de savoir faire artisanal français : grande maison de couture, brodeuse, modiste, marqueterie de paille, ébénisterie, taille de pierres précieuses et bijoux, plumassier... tous ces métiers d'art où les mains s'agitent pour créer des merveilles.

Je visiterais aussi tous les beaux jardins du monde entier mais aussi les jardins de Monsieur tout le monde, car il y a des petites merveilles qui se cachent derrière les murs, invisibles pour nous, mais si j'étais souris...

Pictures1

 Je serais curieuse aussi de voir comment on fête Noël et Jour de l'An dans les familles françaises et dans le monde...

Pictures1

 Je me glisserais dans les cuisines des grands Chefs pour y découvrir tous leurs secrets de recettes qu'ils ne veulent pas nous dévoiler

Pictures3

   Enfin, si la petite souris pouvait faire un bond dans le passé, elle irait faire connaissance avec ses ancêtres paternels en Aveyron qui vivaient à Villecomtal et Orlhaguet, et ses ancêtres maternels de Lille et de Paris, voir ce qu'ils faisaient, comment ils vivaient, je crois que j'en découvrirais des choses, de bonnes ou de mauvaises surprises peut-être ?

Pictures2-001

Illustrations Véra la Souris de Marjolein Bastin artiste hollandaise.

Je ne te dis pas Florence combien j'ai eu du mal avec ton thème ce mois-ci, mais ouf, j'ai réussi à sortir quelque chose !

Enfin, la petite souris s'est amusée à farfouiller dans l'historique de nos défis auxquels nous jouons depuis 2009 !! si si...et c'est à Maryline que nous devons ce jeu, elle le lançait en 2009 sur son ancien blog qui est supprimé, donc je n'ai pu relever les thèmes qu'elle avait choisis.

Ensuite c'est Kris des Bidouilles à Kiki qui prend le relais en 2011, et sur une année nous a proposé les thèmes :

mars le printemps, avril le temps, mai l'eau, juin notre ville, juillet notre animal préféré, août ombre et lumière, septembre les fleurs, octobre l'objet dont nous ne pouvons nous séparer, novembre le plus beau rond point de notre région, décembre déco de Noël blanche.

En 2012, Kris rempilait encore pour 12 mois avec les thèmes suivants :

janvier la première auto que vous avez rêvé d'avoir, février le lieu ou l'endroit ou l'on se sent bien pour réfléchir, mars le printemps, avril nos photos insolites, mai les ratés, juin de jolies choses aux belles couleurs, juillet photos de nos lieux de vacances, août histoire d'amour avec nos animaux, septembre petit cadeau de l'amitié, octobre le pourquoi et le comment de notre blog, novembre odeurs et parfums, décembre Noël.

Pour 2013, c'est Florence qui prend le relais et nous demande en

janvier nos premières fois, février nos stratégies anti-froid, mars de 10 années en 10 années, avril conte, hitoires, petits livres de notre enfance, mai sac, juin gris-gris, juillet poésie, septembre des images glanées chez les blogueuses et blogueurs.

A partir d'octobre 2013 et en 2014, Mamylor prend le relais en commençant avec

octobre la soupe, novembre l'automne en photos, décembre lumière, janvier le blanc, février carnaval, mars l'eau dans tous ses états, avril le printemps, mai les fêtes du mois de mai, juin fête au jardin, juillet les ponts.

A compter d'octobre 2014, les règles changent un peu : chaque nouveau mois, chacun ou chacune des participants proposent un nouveau thème,

octobre 2014 Vonnette la naissance, novembre 2014 Sophie les châteaux, décembre 2014 Soène pourquoi on aime ou pas Noël, 

2015 en janvier Kris nos rêves les plus fous, février Mamylor mon jardin en hiver, mars Uranie le prénom, avril Florence notre atelier, mai Passiflore le ciel, juin Sophie le vert, juillet Maryline le rire, août Mamylor la pierre, septembre Mamylor la lumière, octobre Antiblues les pêchés véniels, novembre Vonnette l'hiver pourquoi on l'aime ou pas, décembre Soène collections.

2016 en janvier Passiflore la musique, février Florence les dictons, mars Uranie peintre, sculpteur..., avril Maryline voyages, mai Soène les mets de mai, juin Mamylor histoires de cirques, août Soène rétrospective été, septembre Passiflore le rose, octobre Mamylor trucs et astuces, novembre Uranie grands hommes de notre région, décembre Florence les bruits qui énervent.

2017 en janvier Soène horoscope, février Maryline traditions locales liées à la naissance, mars Antiblues quel genre de conductueur auto êtes-vous, avril Uranie anniversaire, mai Passiflore le bleu, juin Mamylor vert ver verre ver, juillet Soène les mots oubliés, août Vonnette lecture, septembre Uranie en images, octobre Passiflore bicyclette, novembre Florence petite souris, décembre Mamylor vos ou votre coup de coeur du jour.

Pas trop de doublons finalement, beaucoup d'idées, d'imagination dans tous vos thèmes proposés chers défieurs.

Avez-vous songé à 2018 maintenant ?

mais oui Catichou s'est inscrite pour janvier déjà ! et c'est chez Vonnette que l'on fait l'inscription à ce jeu?.

Et n'oubliez pas vous qui passez, pouvez jouer aussi bien sûr...   

Posté par marie-paule q à 06:38 - - Commentaires [17] - Permalien [#]


07 novembre 2017

FRIMAS D'AUTOMNE, PLAT D'HIVER

 

002-001

003-001

005-001

On se réveille ce matin avec une nature blanche de gelée,

"fait point chaud"

comme on dit ici !

moi ce froid, ça me donne l'envie d'un bon petit plat d'hiver, alors alors ce sera...

Râgout de mouton

ou

Haricot de mouton

ou plus chic encore

Navarin d'agneau

j'adore !

les ingrédients tout d'abord

006-001 (2)

collier de mouton

haricot : j'ai choisi des pois cocos

oignon

ail

carotte

concentré de tomate

thym, laurier

sel, poivre, huile d'olive

et après, je fais quoi ?

la veille, j'ai fait tremper les haricots dans l'eau froide

007-001 (2)

le lendemain, dans une cocotte, j'ai versé un filet d'huile d'olive, chauffé, et fait revenir les morceaux de viande

008-001 (2)

 j'ai épluché, coupé, carotte, oignon, ail

009-001 (2)

les ai jetés dans la cocotte en grattant bien les sucs des viandes

010-001 (2)

ajouté du concentré de tomate, thym, laurier, sel, poivre, haricots égouttés, collier, et eau à niveau,

laissé mijoter à feu doux une heure trente environ

et...

enfin, le meilleur :  j'ai dégusté

 

012-001

 

c'est... Miam... trop bon !

gouteux, économique, un plat de saison. 

Le ragoût désigne un type de préparation culinaire, dont le nom vient de l'ancien français "ragoûter" : raviver le goût.

Le plat est longuement cuit à feu doux et servi la plupart du temps en plat unique. C'est un mets ancien populaire que l'on trouve avec des variations dans toutes les régions d'Europe.

Et vous ? le ragoût vous aimez ?

Essayez, facile à faire, ce plat régalera vos amis, l'essayer c'est l'adopter !

Posté par marie-paule q à 13:46 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

20 octobre 2017

DEFI DU 20 OCTOBRE 2017

C'est déjà le 20 ! le temps passe si vite en ce mois d'octobre, 

Passiflore

annonce le défi :

LA BICYCLETTE

Et si on avait eu ça, pour visiter Strasbourg

 

trà7

ce tricycle a 7 places, il était fait pour nous, non ? tous ensemble à pédaler en rythme !

J'ai appris à pédaler en empruntant les vélos des copains, pendant mes vacances en Morvan. Je n'ai pas eu de bicyclette étant petite, mes parents m'ont offert ma première, j'avais 14 ans, comme récompense de l'obtention du certif'.

Ils me disaient toujours "et tu en feras où du vélo : sur le trottoir, dans le square ? où veux-tu ? il y a trop de monde et de voitures dans les rues d'Asnières"

Et puis, il y avait une autre raison : jusqu'en 1959, les détenteurs de bicyclette devaient s'acquitter d'un impôt ; mes parents, et bien, ils ne voulaient pas payer cet impôt là, na !

C'est une loi d'avril 1893 qui instaura cette taxe annuelle sur les vélos en France. 10 F. français pour la possession d'un vélocipède ou appareil analogue.

Une plaque métallique appliquée sur le vélo mentionnant l'année de perception de la taxe indiquait que le propriétaire du vélo s'était bien acquitté de l'impôt.

image001

image014

image039

A partir de 1943, la plaque fut remplacée par un timbre fiscal.timbre-impot-velocipede

Une autre plaque devait être apposée sur les vélos : d'identité, et savez-vous, qu'aujourd'hui encore la plaque d'identité portant nom, adresse du propriétaire reste obligatoire, même si beaucoup la néglige !

slide_50 

En 1963, enfin, j'ai eu cette bicyclette tant attendue, l'impôt ayant disparu.

Elle était belle, elle était rouge, brillante, sortait des rayons du BHV de Paris. Pour les vacances en Morvan, on la fit expédier là bas. C'était dur à pédaler d'un côté avec toutes ces côtes à franchir, mais de l'autre pfffff.... la vitesse nous enivrait, les courses avec les copains étaient folles, voire dangereuses car sans casque à cette époque, à qui arriverait le premier en bas.

Un jour, on venait de goudronner la route ; le soir, le goudron était encore chaud et mou. Mais qu'à cela ne tienne, il nous fallait essayer la nouvelle route. Comme les autres, j'enfourchais le vélo et vas-y que je fonce et... que je tombe, fais un vol plané, rasant et frottant la route chaude sur quelques mètres.

10

J'étais en short, j'étais en sang sur tout le haut de la cuisse gauche, entre le rouge du sang et le noir du goudron po po po ! vite les soins et retirer tous ces petits bouts de goudron chaud aie aie aie. On n'allait pas aux urgences en ce temps. Je me souviens encore des remontrances auxquelles j'eus droit et de la douleur...

Comme je ne devais pas avoir tout compris.... l'année d'après, chez mon oncle à Lamotte Beuvron en Sologne, même chute à vélo, dans un virage, dans le gravier, même cuisse, mêmes éraflures.

Pas osé faire une photo de ma cuisse, mais elle porte de belles cicatrices ! 

Voilà pour les souvenirs de chutes à vélo, je n'en ai pas refait depuis quand même !

Ma mère l'a utilisée encore longtemps ma bicyclette ici en Sarthe, puis un jour s'en ai procuré une plus moderne, elle a fini en décheterie ma première bicyclette, snif...

Lorsque nous sommes arrivés dans le pays sarthois en 2010, la retraite arrivée, mon époux et moi avons acheté chacun une bicyclette, nous en avons fait au début assidûment, et maintenant plus du tout. Les vélos sont pendus au plafond dans le cabanon, bin comme ça ils ne s'usent pas. 

015-001

Je préfère m'abstenir car maintenant, je perds l'équilibre lorsqu'une voiture me double. Aujourd'hui, il me faudrait ça :

4631

 un tricycle, électrique de préférence, bien stable et confortable, de plus celui-ci est fabriqué au Mans, y a pas loin à faire pour le trouver. Un peu cher quand même et puis l'Etat nous supprime la prime de 200 euros, alors je vais en rester là.

Comme le vélo c'est beau, j'ai posé dans le jardin, en déco, la bicyclette qu'une grand-mère sarthoise de mon village m'a donnée il y a 40 ans déjà. J'ai roulé avec quand j'étais plus jeune, je l'aimais bien, le vélo finit ses jours, statique, sur la pelouse maintenant.

Il date des années 1920

2017-10-17

003-001 (2)

regardez sa plaque

003-001

c'est un "Griffon" Paris. J'ai cherché des informations sur la marque Griffon bien sûr : cette marque a été déposée en 1898 par la famille Peugeot qui la fondra avec elle en 1927.

Griffon était donc une marque secondaire de Peugeot.

Le Griffon est une créature légendaire présente dans plusieurs cultures anciennes. Il est imaginé et réprésenté avec le corps d'un aigle (tête, ailes et serres) greffé sur l'arrière d'un lion (abdomen, patte, queue) muni d'oreilles de cheval et une queue de serpent.

La figure mythologique du griffon ressemble au lion de Peugeot.

L'iconographie publicitaire de la marque Griffon était remarquable déjà à cette époque

Pictures

En parlant pub, voici les 2 dessins de mon cousin Michel, illustrateur, qu'il fit un jour pour le Tour. Je les aime beaucoup, ils sont accrochés sur le mur de mon salon ; dans ces silhouettes je vois bien le mouvement pour celle de gauche, et celle de droite après l'effort la victoire.

009-001

 Nous au Mans, nous avons les 24 H Vélo. Ils ont eu lieu cette année le 26 août dernier  

ob_322597_le-circuit-du-mans-pris-d-assaut-par-les-cycliste

2166 cyclistes ont roulé pendant 24 H dans une épreuve qui est la même pour tous,

en solo qu'on appelle "ultracyclisme" ou en équique jusqu'à 8 coureurs pour partager un moment ensemble. La catégorie reine reste celle à 6 coureurs.

24-heures-de-velo-sur-le-circuit-bugatti

 Que vous dire de plus sur le sujet ? que j'ai dans ma cage d'escalier une lanterne à vélo, à acéthylène ou carbure, que mon père a transformé en lampe et qui éclaire nos montées et descentes. Sur ses côtés, il y a des pierres colorées incrustées.

2017-10-18

La lanterne était le premier accessoire indispensable sur un vélo pour voir et se faire voir.

Les premières furent à bougies ; elles éclairaient faiblement et s'éteignaient facilement à cause des trépidation.

Puis vinrent les lampes à acéthylène ou à carbure plus fonctionnelles, d'un éclairage blanchâtre et stable, avec l'inconvénient de parfois : exploser ! si elles étaient mal entretenues.

Pictures1

Tout bon cycliste dans sa sacoche, doit avoir ça

400x260-ct

dont l'inventeur n'est autre que Louis Rustin, dont les usines sont toujours en activité à La Chartre-sur-le-Loir en Sarthe.

Comme bien souvent, je me suis tournée dans le passé pour raconter la bicyclette, parce que les VTT et autres vélos actuels je n'aurais su quoi vous dire les concernant.

Et pour le présent, retenons que le vélo c'est écolo ! parce que non polluant, pratique, rapide en ville, agréable à la promenade.

Et si nous finissions en chanson,

tous ensemble, sur l'air de la chanson d'Yves Montand : A bicyclette

"Si on partait sur les chemins (des blogs)

A bicyclette

il y avait quelques bons copains

et puis Paulette

euh...

Passiflore"

qui ont participé à ce défi, allez donc y voir !

Posté par marie-paule q à 06:43 - - Commentaires [20] - Permalien [#]

18 octobre 2017

PETIT TOUR A STRASBOURG...

pour un anniversaire

suite à une histoire qui a débuté un beau matin de printemps, lorsque

Claude

dit à Michel son époux :

"Sais-tu qu'en octobre de cette année,

mon blog 

aura 10 ans d'existence ?"

"Ah oui", répondit Michel, "et bien, invite donc tes copines à fêter son anniversaire"

Cette idée n'est pas tombée dans l'oreille d'une sourde, hein Claude ? et c'est alors que

120-001

la Tourangelle, la Lorraine, la Lyonnaise, la Sarthoise, et moi l'autre Sarthoise

reçurent une invitation à passer deux jours entiers, en Alsace, en leur compagnie.

Sans hésitation, nous avons toutes répondu

OUI, ON VIENT !

Claude et Michel nous réservèrent, pour commencer, des chambres dans ce bel hôtel situé à Entzheim, "Le Père Benoit"

Pictures4

où nous étions confortablement installés.

pour l'anecdote : un épisode du Capitaine Marleau y fut tourné et diffusé en mars 2017

Pour aller chez nos hôtes, Maryline et Claude son époux nous ont co-voiturés Florence et moi, un voyage en très bonne compagnie déjà pour commencer.

Le 11 octobre en fin d'après-midi, nous sommes arrivés, nous étions très émus de nous découvrir lorsque Claude ouvrit sa porte. Après bavardages et papotages pour plus ample connaissance, nous avons dîné chez eux et dégusté de délicieux foies gras accompagnés de Pinot Gris pour l'apéro, puis avons continué sur de succulentes charcuteries alsaciennes suivi d'un gâteau délicieux réalisé par Claude.

IMG_0047

Le 12 octobre, sont venues nous rejoindre Nicole et Marie-Laure, et toute la troupe est partie visiter la belle ville de Strasbourg,

avec une guide sympatique, Douchka, qui a su nous intéresser à l'environnement, aux monuments, à l'histoire de la ville

013-001

nous avons parcouru les rives de l'Ill à pied, nous arrêtant ici et là pour des commentaires,

008

003-001

017-001

018-001

la maison des tanneurs

023-001

l'église protestante de Strasbourg que notre guide nous a fait visiter

030-001

la statue de Gutenberg et Nicole qui note, chouette on va avoir tout bien raconté sur son blog et mieux qu'ici

033

034

035

041

061

l'horloge astronomique dans la cathédrale

057

059

la cathédrale de Strasbourg, impressionnante à l'extérieur, à l'intérieur

Puis vint l'heure de se restaurer, La Kammerzell, quelle belle maison ! située à côté de la cathédrale

038-001

043-001

Pictures3

comme vous pouvez le constater, on ne s'est pas laissé abattre, bien attablés devant une choucroute aux 3 poissons pour les uns ou un jarret de porc pour les autres et confit de canard encore le tout arrosé de bon vin blanc. Un exquis repas dans un petit salon au décor alsacien, tout pour nous plaire quoi ! merci les amis.

L'après-midi, nous avons vogué au fil de l'eau, admirant la vieille ville, puis la nouvelle avec intérêt, un moment de détente et de repos.

Marie-Laure nous avait quittés retenue par d'autres obligations, nous avons bien regretté ta bonne compagnie...

014

069

le pont tournant pour laisser le passage aux bateaux

066-001

reflets des maisons dans l'eau

067

065

P1070785

 prêts à naviguer ! sans gilets de sauvetage ! téméraires, l'aventure c'est l'aventure....

Mes amis quelle belle journée, entre découvertes, bavardages, rigolades, gastronomie...

Après une bonne nuit de sommeil dans notre bel hôtel, le lendemain, nous partions tous ensemble dans l'automobile de Michel, avec de la gymnastique pour Claude et Nicole pour accéder aux sièges du fond, ce qui bien sûr fit fuser les rires ! bah moi je n'ai pas eu de mal à m'installer sur le siège avant à côté du chauffeur Michel !

074

Direction Riquewihr, promenade dans le vignoble alsacien, et pour finir dégustation de vins.

Sur le chemin, nous faisons une halte dans ce village des sorcières

Bergheim

2017-10-15

2017-10-151

oh des touristes ! en haut à gauche !

Puis nous arrivons à Riquewhir

f605c24cd09e62a681ccb245373b8552

Riquewhir vu du haut du vignoble

IMG_0131

les couleurs étaient magnifiques en cet automne débutant

117729914

circuit à bord du petit train

130

107

097

101

103

105

2017-10-152

des enseignes plus belles les unes que les autres

106

encore les mêmes touristes !!

Pour le repas à Riquewhir, Claude et Michel avait choisi ce restaurant

Pictures5

où nous nous sommes encore bien régalés avec pour les messieurs des rognons de veau et pour les dames ce "bibeleskäs"

 

IMG_0095

 

Après Riquewhir, direction Andlau où le Domaine Wach nous attend pour une dégustation de vins fins d'Alsace.

Du pur bonheur ces nectars, le premier est très bon, le second délicieux, le troisème exquis, le quatrième fruité........le dixième extaordinaire ; que je vous rassure, on n'était pas obligé de boire, le crachoir était là, mais gâcher moi j'aime pas ! enfin si... j'ai craché aussi...

Nous avons été reçus comme des rois par Mme Wach, aux petits soins pour nous, nous faisant visiter les caves et donnant toutes les explications utiles sur leur domaine de viticulteurs récoltants

IMG_0135

comme il fut difficile de faire son choix parmi tous ces bons crus ! mais chacun est reparti avec un peu d'Alsace sous le bras.

Et comme Claude et Michel ne nous avaient pas assez gâtés comme cela, ils complétèrent avec cette bouteille donnée à chacun de Gewurstraminer et ce pot de confiture de cynorhodons (ou gratte-cul baie de l'églantier) préparé par Claude

001-001

Et voilà, samedi 14 octobre : retour maison !

Toutes les bonnes choses ont une fin, mais ce séjour là, ces rencontres là, ne fâneront jamais dans ma mémoire.

Vous êtes des anges Claude et Michel, pour ma part, j'ai rarement connu des personnes comme vous. Vous avez tout bon, restez ainsi.

Merci les Alsaciens !

Allez Marie-Paule dit au revoir à tout le monde, verse ta petite larme, et range ton apn

DSCN4648

BISOUS A TOUS LES COPAINS

117762981

que j'ai eu grand plaisir à connaître

et pardon d'avoir mis autant de photos de vos jolis visages, une fois n'est pas coutune hein ? je n'ai pas pu résister.

P1070781

 Je ne pars pas sans vous montrer les cadeaux que j'ai reçu des copinettes

Marie-Laure a confectionné ce très beau sac tissu qui se replie sur lui-même

2017-10-161

Florence est arrivée chez moi avec un mignonne valisette ancienne chinée et garnie d'une cousette, d'un flacon d'encre pour la broderie, des chocolats délicats et délicieux, et la pomme tapée que je vais enfin découvrir depuis le temps que j'en entends parler

002

et puis nous pourrons nous écrire grâce au stylo de Lyon que Nicole nous a apporté

006-001

merci les filles !

pour mon époux et moi j'ai choisi : kouglof, bretzel, vin

IMG_0140

On s'est dit rendez-vous dans 10 ans pour les 20 ans du blog de 

Passiflore

allez la voir, elle raconte aussi, ainsi que

Nicole

Marie-Laure

Maryline

Florence

Posté par marie-paule q à 07:39 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

27 septembre 2017

LECON DE CHOSES

Hier matin, en dégustant un bon café, j'ai lu un article paru dans le dernier Rustica, sur l'araignée

epeire-diademebd

001

elle porte aussi le nom d'araignée des jardins, ou araignée porte-croix.

"Sa durée de vie est brève : un an maximum ; elle passe le plus clair de son temps à tisser sa toile ou à la réparer lorsqu'elle est endommagée.

Sa toile verticale aux rayons réguliers peut atteindre 1 mètre de diamètre.

L'araignée a 6 glandes à l'arrière de son corps qui produisent la soie des fils dont certains sont enduits de glu destinée à capturer ses proies et d'autres sont non adhésifs qui permettent à l'araignée de se déplacer, d'autres encore servent à emballer les proies comme dans un garde-manger, ou bien à tisser les cocons qui protégeront les oeufs.

L'épeire est souvent postée tête en bas au centre de son dispositif et peut être facilement observée.

Elle possède 4 paires d'yeux et autant de pattes. Son céphalothorax constitué de la tête et du thorax est velu et laisse voir les crochets servant à inoculer le venin qui tuera tout insecte infortuné et liquéfiera ses tissus de façon à ce que l'araignée qui est dépourvue de dents, puisse le... boire.

Elle est dotée d'un appétit féroce et peut consommer jusqu'à 900 moustiques, mouches, pucerons ailés, noctuelles, piérides ou guêpes en une saison. A moins qu'elle ne déguste, en fin d'été, après l'accouplement le ou les mâles qui oseront l'approcher. Fécondée, elle finit par mourir d'épuisement avant l'hiver, non sans avoir niché ses oeufs dans un cocon de soie qui libérera au mois de mai 500 à 900 épeires miniatures qui n'auront qu'une envie : tisser des toiles.

004 (5)

photo prise chez moi il y a quelques années d'un nid de bébés araignées

Jardiniers : gardez-vous bien de les détruire ! en régulant les populations d'insectes, les épeires diadèmes vous rendent de fiers services."

Après cette pause café et lecture, je me suis rendue au jardin pour y faire un peu de ménage

016

j'ai taillé, et pour commencer : la lavande et là... que vis-je... une énorme

Epeire Diadème

qu'hélas j'ai dû déranger et détruire sa toile qui se logeait probablement dans la lavande

008

Enorme, elle m'a impressionnée la bête

010-001

avec tout le descriptif lu quelques heures auparavant, j'ai pu l'observer sous toutes les coutures et vérifier ce qui était décrit

011-001 (2)

015-001

bien sûr après observation je l'ai laissée filer et se cacher dans les feuillages et continuer sa vie dont les jours sont comptés maintenant pour elle.

J'ai continué mon nettoyage, beaucoup de taille, de feuillage fané à retirer, d'herbes folles à arracher

026-001

et j'ai fait d'autres rencontres

pas une souris mais une

019-001

grenouille verte, si jolie et luisante

et plus loin

025-001

un bien mignon bébé crapaud

La jardinière est ravie de découvrir tant d'alliés à ses côtés, qui sans bruit, sans qu'on y prenne garde, débarrassent l'espace des nuisibles et contribuent à la bonne santé du jardin.

Merci les amis !

ne me manque que le hérisson

Alors que je descendais le volet roulant de ma chambre, je vis ce soir là, sur la vitre de la fenêtre, un

Phasme 

008-001

côté recto

006-001

et verso

un monde chez moi !!

Posté par marie-paule q à 09:06 - - Commentaires [15] - Permalien [#]


20 septembre 2017

DEFI DU 20 SEPTEMBRE 2017

J'ai demandé à chacun et chacune d'entre nous :

Antiblues

Catichou

Florence

et

Florence

Jacou

Mamylor

Maryline

Passiflore

Soène

Sophie

Vonnette

d'illustrer le défi du 20

001-001

en photographies

sur ces thèmes :

1. Prémice d'automne

LA PETITE BOUVERIE

Tous les jours, nous voyons 2 écureuils (un foncé, un clair) cacher les noisettes dans notre pelouse

2. Dans l'assiette

005

Un repas du dimanche, marmite feuilletée de St-Jacques, brocolis, carotte, chou-fleur, échalotte, crème, vin blanc

3. Météo du jour

021-001

Vent et pluie le 13 septembre, temps de novembre

4. Un chat

004 (9)

Notre Loulou qui est parti il y a déjà 4 ans

5. Un paysage

2285_1

Les Alpes Mancelles

6. Un objet en bois

2017-09-13

Cochon en bois mètre de couturière de ma collection mercière, la queue du cochon tourne et permet de remonter le ruban dans son logement

7. Un légume de saison

002-001

Potimarron que nous avons cultivé

8. Un ciel

034

Chez moi un matin d'hiver

9. Un chien

003-001

Notre toute petite Pépette, chiwawa espiègle de 9 mois aujourd'hui, arrivée chez nous en avril dernier. Le 15/9 elle s'est échappée sur la route et... une voiture l'a cognée ! touchée à la patte arrière et terrorisée... heureusement elle ne boîte plus aujourd'hui, mais est toujours très craintive même avec nous... elle l'a échappé belle !

10. Une belle fleur

009

Dahlia qui a mis si longtemps à s'épanouir

11. Par la fenêtre

029

Vue de l'étage : mon jardin et le champ de maïs hélas tous les ans, tous les ans, qui nous bouche la vue tout l'été, tout l'été....

12. Dans la salle de bain

003-001

Parfumerie Lt Pivert mise en vitrine faite maison et serviteur de barbe, chinés.

13. Sous mes pieds

007-001

Pétales d'ardoise d'une allée du jardin

14. Dans la rue

21558647_10209555650395877_47593344949355304_n

Panneau d'autrefois vu à Cormeilles-en-Parisis (95)

15. Quelque chose d'ancien

018-001

Cartes postales anciennes illustrations de G. Bouret et autres, offertes à moi, par Catichou

16. Un château

046

Château de Courtanvaux à Bessé-sur-Braye en Sarthe

17. Un ou des insectes

073-003

Le grillon de mon jardin, que je n'ai pas trop entendu cette année

 18. Au bord de l'eau

029 (2)

Chez moi, l'étang derrière le champ de maïs

19. A la campagne

015-001

Au loin je vois le troupeau de vaches Salers de mes voisins

20. Une belle porte

015-001

Vue un jour une porte peinte d'un trompe l'oeil porte ouverte de cabane de jardin

 Rendons-nous maintenant chez Passiflore pour y voir le défi qu'elle propose pour le 20 octobre prochain,

et n'oublions pas d'aller chez les "définautes" amis (dont liste ci-dessus) pour y voir leurs images de ce mois de septembre.

Posté par marie-paule q à 06:15 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

05 septembre 2017

RIONS UN PEU...

 

001-001

Hier, c'était la rentrée des classes,

mes trois petits enfants étaient contents, fin prêts de bon matin, de retourner à l'école

Jeanne (ce1)

IMG_3760

bien plein déjà le cartable !

Linette (cp) et Max (ce2)

658210095

oh oh Max réveille toi c'est l'heure de l'école 

ces deux derniers entrent cette année dans une nouvelle école,

qu'ils découvrent, et hier soir ils ont raconté à leurs parents....

"Tu sais maman la cantine, c'est pas une cantine mais c'est un self, et on prend ce qu'on veut"

"et qu'as-tu choisi Linette ?"

"j'ai pris 3 desserts"

"mais tu n'as pas pris de viande et lgumes ?"

"oui je n'ai mangé que mes 3 desserts"

sans-titregbbb

!!!!

la petite aime le sucré qui passe nettement mieux que le salé, alors là, pensez, sans personne pour contrôler, elle s'est fait plaisir !!

"Et toi Max qu'est-ce que tu as mangé ?"

"du saucisson, un cordon bleu avec des pâtes et de la sauce"

1369160655_y11nnc1_55b6daa507e38 (2)

!!!!

Bin oui quoi, quand on a une maman qui cusine toujours des repas équilibrés, légumes et fruits, et qui ne met jamais dans ses menus ces plats là, c'est quand même l'occasion d'en profiter non ?

Quand on m'a raconté, j'étais morte de rire en les imaginant, surtout Linette et ses 3 desserts,

Autant vous dire que les petits ont été briefés et qu'aujourd'hui ils vont prendre un repas plus convenable, enfin, on l'espère, car sans surveillance tout peut arriver, et si c'est comme ça tous les jours.... ça va pas le faire !

C'était notre anecdote de la rentrée 2017-2018. Et vous en avez-vous une ?

Je souhaite une bonne rentrée et une belle année scolaire à tous les enfants.

010-001 (4)

Posté par marie-paule q à 12:57 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

02 septembre 2017

JEU DES BINOMES

Cet été, j'ai particité au 16e

Jeu des Binômes

initié par

Jeanne

C'est avec

Colette

que j'ai échangé un petit colis qui devait contenir

quelque chose en bois

quelque chose d'ancien

quelque chose de blanc

quelque chose de bon

quelque chose qui sente bon

Colette a choisi pour moi

 

003-001 (2)

bois : un nichoir pour mes petits oiseaux du ciel

 

2017-08-08

ancien : un petit livre pour enfant

 

007-001

blanc : une pochette faite par Colette au crochet, point de coquille imbriqué

 

117140516 (2)

délicieux : des nougats pour lesquels j'ai pris la photo sur son blog, car tous déjà dégustés les nougats !

 

019-001

sent bon : une savonnette aux puissants parfums de fruits rouges

C'était pour moi une 2e participation au Jeu des Binômes chez Jeanne

que je remercie pour l'avoir organisé,

ainsi que Colette qui m'a bien fait plaisir.

 

Quant à moi, j'ai choisi pour Colette 

 

cdbbois

 bois : un casse-noix

cdbancien

ancien : miroir de sac incrustation de nacre

cdbblanc

blanc : une housse de coussin que j'ai réalisée avec dentelle, et broderies anciennes assemblées

cdbdélicieux

délicieux : confiture de mirabelles de mon verger et cache couvercle fait maison

cdbsentbon

 sent bon : savonnette Pivoine

Des petites choses pour entretenir l'amitié entre blogueuses. 

Posté par marie-paule q à 13:41 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

20 août 2017

DEFI DU 20 AOUT 2017

Défi de Vonnette

"La lecture : vous aimez quel genre, votre auteur préféré, roman plutôt fleur bleue, policier, science fiction, horreur, livre d'enfant, quel est votre livre du moment ?"

Oserai-je avouer que

JE LIS PEU

mais... je me soigne,

et que j'arrive à lire 2 livres annuellement !! si si, mais il faut pour cela que la première page me donne envie de lire la deuxième puis la troisième........

d3a5376fb81beec6def2d7d479e1d63b

Ce peu d'engouement pour la lecture remonte à mon enfance, quand ma mère m'a offert ce livre

edc

je n'ai jamais pu dépasser les 5 premières pages. Ca la rendait folle ma pauvre mère, et quand je disais "j'sais pas quoi faire" alors elle me remettait ce livre sous le nez !!! J'ai versé beaucoup de larmes sur Eglantine des chemins, pas pour l'histoire non, mais parce que je n'ai jamais pu le lire ce bouquin !

Je préférais ça moi :

Pictures (2)

A la télé, à la radio, dans les magazines, j'écoute ou lis attentivement les critiques littéraires. L'émission de Pivot, Apostrophes, me manque, on passait un bon moment à entendre parler les écrivains, ça donnait envie de lire.

Aujourd'hui, ce que j'aime lire ce sont les romans historiques, les biographies de personnages de l'histoire ou de contemporains.

J'ai horreur des polars !

mais j'aime les histoires de terroir,

et, dans ce domaine mon auteure préférée est Marie-Paul Armand, j'ai lu tous ses livres avec grand intérêt.

Pictures (4)

Marie-Paul Armand est née en 1946 dans le Pas-de-Calais et décédée en 2011. Elle est connue pour ses romans régionalistes qui mettent en scène des femmes de milieu populaire du Nord Pas-de-Calais.

J'ai particulièrement aimé les 3 tomes de La Courée, Louise, Benoît.

Sur le terroir encore j'ai lu et apprécié :

 Henri Vincenot et la Billebaude...

Pierre Jakez Elias et son Cheval d'orgueil... 

Claude Michelet et les Grives au Loup, les Palombes ne passeront plus...

Raphaël Delpard qui a écrit, entre autres, des romans dont l'histoire se passe en Sarthe comme Le courage de Louise, Pour l'amour de ma terre...nous le voyons ici aux côtés de la libraire de mon  village lors de son salon du livre qu'elle organise chaque année, c'était le 11 décembre dernier.

Pictures (6)

 Jean Giono fait partie des écrivains que j'aime, Un de Baumugnes, Regain...

Marcel Pagnol bien évidemment, La Gloire de mon père...

J'ai aimé lire Pearl Buck passionnément

Pictures3 (2)

J'ai lu les livres de Colette, Daphné du Maurier, Zola...

Ca c'était avant, mais alors,

c'est quoi que je lis aujourd'hui ?

Madame Zola, par exemple,

008-001

"La vie d'Alexandrine-Gabrielle Meley (1839-1925) née dans le Paris des petits métiers, cette grisette sans le sou canote sur les bords de Seine et pose pour les impressionnistes. Un jour elle rencontre un Aixois courageux et travailleur. Ce sera l'unique passion de sa vie. Le couple qu'Alexandrine forme avec Emile Zola va symboliser le succès bourgeois du Second Empire.

010-001 (2)

 Dans leur propriété de Médan, l'ancienne cousette, aux accents de "poissarde" reçoit l'élite de l'art, de Flaubert à Maupassant. Vive, altière, généreuse, elle ne cesse jamais de se battre. Elle est à la fois forte et fragile, matrone et moderne, mère et fille. Sans doute a-t-elle construit sa vie autour d'un secret, profondément enfoui et révélé dans ce livre pour la première fois."

 Sa biographie m'a plu. Ce résumé vous donne-t-il envie de la lire ?

Dans ma toute petite bibliothèque, il y a celui-ci, publié en 2016, saison 1 et 2,

COUVE_MADELEINE-200x300

pour avoir suivi, au jour le jour, sur FB, via Twiter, le reportage de Clara Beaudoux (journaliste web à France Info).

Le "Madeleine project" est un web documentaire. En 2013, Clara Beaudoux s'installe dans un appartement parisien dont la cave n'a pas été vidée et pour laquelle le propriétaire ne possède pas la clef. Prenant alors la décision de scier le cadenas, la journaliste découvre, derrière la porte :

CSzgrh-W4AArGYI

  quantité de cartons, de coffres, de valises qui renferment les archives de l'ancienne locataire prénommée Madeleine. Des souvenirs de cette mystérieuse femme née en 1915 et décédée en 2012. La journaliste ne jette rien, bien qu'elle ait obtenu l'autorisation du filleul de la défunte d'en disposer à son gré.

En 2015, Clara Beaudoux se lance dans l'exploration du contenu des boîtes. Expérience qu'elle choisit de partager tous les jours en publiant des commentaires et des photos de ses trouvailles, sur les réseaux sociaux. Elle tweetait le matin ce qu'elle avait découvert l'après-midi de la veille.

Et j'ai suivi comme tant d'autres internautes, jour après jour, passionnément, les découvertes sur la vie de Madeleine qui est née à Bourges le 7 mars 1915, d'un père enseignant dans l'enseignement technique, et d'une mère mercière. Enfant, elle s'installe à Paris et devient plus tard institutrice à Aubervilliers, puis à Paris 18e.

CSzj1IIXIAAVM2-

Ses parents possèdaient une maison de campagne à Montceaux-les-Maux. Célibataire, sans enfant, elle meurt presque centenaire en 2012, elle n'a pas de sépulture. A son décès, sa cave contenait les souvenirs de ses parents, des livres, cartes postales, un manteau, du linge, des photographies, des films, des souvenirs de voyage plus particulèrement des Pays-Bas, des recettes de cuisine, des carnets écrits, des correspondances avec son amoureux, des coupures de journaux. Cette histoire doit être replacée dans le contexte des "30 glorieuses", de l'apparition de l'électroménager, des arts ménagers.

Bien évidemment, cette exposition post-mortem des archives intimes de la défunte, par une personne étrangère à la famille, relève de débats dans la sphère médiatique comme chez le lecteur du Madeleine Project.

Pour certains, le Madeleine Project est une intrusion dans la vie privée d'une femme qui n'a pas demandé à entrer dans le domaine public et qui n'est plus en mesure de défendre ses droits.

Pour d'autres, dont je fais partie, le récit du Madeleine Project relève de l'histoire collective puisqu'il permet de peindre le tableau d'une époque, à partir non plus des événements marquants du siècle, mais, bien des individus ordinaires qui l'ont traversé.

Clara Beaudoux a poursuivi son enquête encore cette année et à la rentrée prochaine nous la livrera. Hâte de lire, car moi j'ai été captivée par l'histoire de vie de cette femme.

En 2015, je me suis procuré le Prix Fémina, que je n'ai toujours pas lu

012-001

et au salon du livre de 2015 de mon village, un livre documentaire sur un des patrimoines sarthois : les lavoirs

011-001

j'ai rencontré l'une de ses auteures au salon du livre de mon village, qui me l'a dédicacé

013-001

 Finalement, au travers de mes lectures, on me retrouve bien : patrimoine, histoires du passé, de personnes connues ou inconnues, histoire de France...

Dis-moi ce que tu lis

Je te dirai qui tu es

Défi défié Vonnette,

allons donc voir ce que lisent les autres maintenant.

-:-:-:-:-:-:-

C'est moi qui propose un thème de défi pour le 20 septembre prochain :

"Septembre en images"

vous avez un mois pour prendre en photo la liste ci-dessous

à vos APN et Smartphones

1. Prémice de l'automne

2. Dans l'assiette

3. Météo du jour

4. Un chat

5. Un paysage

6. Un objet en bois

7. Un légume de saison

8. Un ciel

9. Un chien

10. Une belle fleur

11. Par la fenêtre

12. Dans la salle de bain

13. Sous mes pieds

14. Dans la rue

15. Quelque chose d'ancien

16. Un château

17. Un ou des insecte(s)

18. Au bord de l'eau

19. A la campagne

20. Une belle porte

Je compte sur vous, amusez-vous bien !

Posté par marie-paule q à 06:20 - - Commentaires [20] - Permalien [#]

18 août 2017

TOUT COMME LA FOURMI

 

c6c1fe153bff6871beda0239a24694a3

Quand on a potager et verger, certaines années comme 2017 sont généreuses en légumes et fruits.

Nous ne sommes que 2, et n'allons pas nous relever la nuit pour manger notre production quand même.

Alors il faut faire comme la fourmi : des provisions pour l'hiver ! pendant que la cigale chante en vacances.

Il y a bien sûr le congélateur, mais pas assez grand, alors alors... il reste toujours la bonne vieille méthode de conservation en bocal faite maison.

Fruits et légumes sont de première fraîcheur, de première qualité, très très bio, et cueillis avant le plein soleil et là pas de problème parce que du plein soleil y en a pas beaucoup !

018

Une grande poubelle pleine de mirabelles et plus encore à venir, nous les lavons, trions, dénoyautons pour la confiture, ou mises en bocal pour conservation au naturel. Sans compter les reine-claude qui ont bien donné aussi cette année.

Ces 2 pruniers n'avaient pas produit depuis 2010.

006-001 (2)

007-001 (2)

Les reine-claude nous régalent en tarte 

004-001 (2) 

Des haricots verts sont ramassés tous les jours  

001-001 (3)

Le stérilisateur reprend du service

011

Les étagères du cellier se garnissent bien vite

004-001 (3)

005-001 (2)

Nous avons fait aussi 3 pots de mirabelles à l'eau de vie

014

Les tomates mûrissent, bientôt nous en réserverons quelques kilos pour faire de la sauce qui sera elle aussi mise en bocal et stérilisée.

006

J'ai fait un beau chapeau pour coiffer un pot de confiture de mirabelle, réservé aux invités 

2017-08-13 (3)

Croyez moi, quand on peut comme nous, mieux vaut faire ses conserves soi même, car je ne voudrais pas faire cette stupéfiante découverte

007-001

008-001

aventure arrivée à un habitant d'un village voisin du nôtre (vu ce matin dans le journal Le Maine)

Posté par marie-paule q à 17:40 - - Commentaires [8] - Permalien [#]