Les Bricoles de Dame Uranie

20 septembre 2018

DEFI DU 20 SEPTEMBRE

Coucou les défieurs !

Catichou

ma voisine mancelle donne le thème

sans-titre

Ma vie, c'est du cinéma...

Alors, de un, je m'y suis prise trop tard,

de deux, je suis dans l'Eure pour plusieurs jours, pour m'occuper de mes petits enfants, leur maman étant en formation.

Pardonnez-moi les amis, c'est la première fois que je ne fais pas le défi

T_15_1

je n'aurai pas le César, la Palme d'Or, ou même l'Oscar

21_04_20141

le film est mauvais, la salle et l'écran resteront désespérément vide

imagesMEH8Z4UO

pas de scénario, de mise en scène,

alors...

 le rideau sur l'écran est tombé

estagio-do-teatro_23-2147506410

JE n'ai pas assuré mais je m'en vais voir ce que VOUS avez réalisé. A tout de suite...

Posté par marie-paule q à 06:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


15 septembre 2018

ENVIE DE JOUER

Avec MA'

projet 52

PROJET 52 - 2018

37 - PATRIMOINE

 Musée Cafetières et Compagnie

Pictures (5)

un patrimoine populaire avec des centaines d'objets ménagers anciens en tôle émaillée, présentés, mis en scène, expliqués, dans toutes les pièces de la maison.

Ce musée est à Chateau-du Loir Sarthe, dans une grande et belle demeure restaurée du début du 17e siècle.

Pictures (4)

Un musée insolite hors du présent

sans-titre

Posté par marie-paule q à 06:45 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

12 septembre 2018

JAMAIS DEUX SANS TROIS

Ma première était une boîte à dînette Chaperon Rouge

120126592

120127088

ma seconde, une boîte pour machine à coudre

120541671

120535983

ma troisième est une

005-001

j'ai utilisé une boîte à chaussures d'enfant, recouverte de tissus de mes fonds de tiroirs, de bordures brodées issues d'une taie d'oreiller ancienne,

004-001

sur le dessus, j'ai fait un montage aves des images de marques de fils qui décoraient les boîtes à fils vendus dans les merceries d'autrefois,

 on y voit la cathédrale du Mans, le Pont en Croix du Mans aujourd'hui disparu, et la ville de La Flèche

003-001

de plus près...

015-001

016-001

018-001

à l'intérieur, j'ai fait deux cases pour y ranger les canettes de machine à coudre, quelques bobinettes de fils

008-001

010-001

011-001

je rajouterai quelquechose sur le volet qui se rabat, je cherche encore... une image, des mini-bobines en bois ou autre

009-001

N'a-t-elle pas une belle bobine ma boîte à bobines ?

Posté par marie-paule q à 15:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

08 septembre 2018

ENVIE DE JOUER

Avec MA'

projet 52

Projet 52 - 2018

36 - SUR LE SOL

voyons voyons... sur le sol... mais bien sûr...

006-001

la clef... de sol ! vous suivez ?

clef%20de%20sol%20et%20note%20sol

247587_10201167068237664_2098578687_n

Posté par marie-paule q à 06:45 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

01 septembre 2018

ENVIE DE JOUER

Avec MA'

projet 52

Projet 52 - 2018

35 - SOIR

Un cliché pris sur les Champs Elysées, à Paris, entre tombée du jour et nuit montante, c'était en 2009

018-001

Posté par marie-paule q à 06:16 - - Commentaires [12] - Permalien [#]


25 août 2018

ENVIE DE JOUER

Avec MA'

projet 52

Projet 52 - 2018

34 - FAIRE UNE PAUSE

Pas très inspirée, pas envie de pause café, de pause déjeuner, de pause pipi, de pause jardin....

quoi alors ?

Ca y est j'ai trouvé :

5ee43fe5a0163ed18f3182660b4eb712

1960 à l'époque de la RTF, nous faisions parfois une pause avec le petit train rébus qui parcourait la campagne verdoyante ; en 1963 il est remplacé par le petit train de la mémoire où il s'agit de reconstituer un dessin à partir des mots distillés sur les wagons. Arrivé à la gare "La Solution" le rébus est résolu.

5151168

 Sympa cette pause

 

994b3f3852c811239e9c04e555d360c0

 

 

Posté par marie-paule q à 07:42 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

20 août 2018

DEFI DU 20 AOUT 2018

Mamylor dit :

"Il sera question de p'tites bébêtes : sauterelle, fourmi, bête à Bon Dieu, araignées, papillons... Ca rampe, ça grouille ! Amis de dame nature et des jardins ? ou beurk sales bestioles ? Accès de panique, ou, même pas peur ? A vous de jouer les amis !"

Tous les insectes que je vais vous montrer se sont un jour ou l'autre posés dans mon jardin, j'aime les regarder, les photographier, chercher sur le net un peu plus les concernant,

007

carabe

073-002

grillon

145

scarabée vert

17424692_10212838825504301_9063313972869694756_n

papillon 

21764883_10214772238878427_3690126107035246998_n

67188638_p

phasmes

21766378_10214788678689412_6580582375433643959_n

épeire

004 (5)

nid d'araignées

13606974_10210161932383646_3885814839321540567_n

abeille

67188468_p

bourdon

67188736_p

mante religieuse vue une seule fois seulement

106575041

pique-prune

de la forêt de Bercé qui fit détourner chez nous le tracé de l'autoroute !

112857215

chenille du sphynx demi-paon

112857577

libellulle

120708806

grand pourceau

La panique me prend quand j'aperçois le frelon

67189007_p

un nid sur une borne à eau des pompiers, vu au cours d'une promenade, c'est pas moi qui a pris la photo, j'ai fui...

Je n'aime pas celle là non plus

003-001

ah les chiures sur ma table !

et quand je pose juste 5 mn le steak près de la poêle, et qu'elles trouvent le moyen de pondre ah les sal..es ! beurk beurk et rebeurk !

alors je leur mets ça,

004-001

elles aiment tant qu'elles ne s'en détachent jamais, mdr ! C'est moche pas déco mais si efficace.

Dans la maison, peur de rencontrer la grosse, l'énorme, araignée noire. A ce propos, mon petit fils la semaine passée, m'appelle "mamie mamie y a une mygale" peur et crise de rire en même temps.

Ouille ouille ouille ils piquent et ça fait mal

Pictures

Astuce, lorsqu'en promenade vous vous faites piquer, prenez 3 feuilles différentes (celles qui sont près de vous) froissez les légèrement et frotter sur la piqûre, c'est radical !

Celle que maintenant tout le monde craint c'est la tique et ses conséquences avec la maladie de Lyme

th_2_

Je déclinerai votre invitation si vous voulez me faire déguster des insectes grillés

Pictures

 

faudrait vraiment que je crie famine.

On se quitte sur ces deux petites poésies,

2018-08-18

sans oublier de passer chez

Mamylor

et de s'amuser en compagnie de tous les autres participants au défi du 20.

Posté par marie-paule q à 06:45 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

19 août 2018

LES COLONIES DE VACANCES

J'ai la garde actuellement de 2 de mes petits enfants pour les vacances, ce qui me fait grand plaisir, mais, je me disais aussi que fréquenter les colonies de vacances, leur ferait grand bien.

Oui mais... les colos d'aujourd'hui coûtent si chères ! et ne sont pas aussi simples et bon enfant qu'étaient celles que j'ai connues.

Nous n'avions pas d'activités extraordinaires comme l'équitation, le théâtre, la plongée, l'archéologie, l'escalade, l'accro-branche, les promenades en voitures électriques si si...

MINIVOITURE

 que sais-je encore ? tous ces loisirs coûteux qui allongent la note des séjours.

Nous, nous marchions en chantant 1 kilomètre à pied ça use, ça use.... sous le soleil, chapeau sur tête, elles étaient longues les promenades, aller et retour.

Mon père (né en 1914) lui aussi était allé en colo, chez les Jésuites entre autre, à Douarnenez. Les activivités étaient pêche à marée basse des tourteaux qui à cette époque foisonnaient dans les trous d'eau. Et quand la mer était haute, c'était cueillette des mûres.

Et tout cela se retrouvait sur la table des réfectoires, tourteaux pour commencer et mûres pour finir.

Un jour, les gamins animés par un dégoût de tourteaux, les jetèrent, au retour de la pêche, dans le puits d'eau douce, seule ressource d'eau de la colo. Toute une histoire, l'eau fut inconsommable pendant des jours, les directeurs obligés de s'en faire livrer et les colons punis. 

J'ai entendu mon père souvent raconter cette anecdote !

Quant à moi, l'école s'arrêtait le 14 juillet pour reprendre le 1er octobre, puis après ce fut de fin juin au 15 septembre. Les parents trouvaient les vacances bien longues, bien que nous, les enfants, pensions tout le contraire.

Il fallait nous occuper, alors c'était colonie de vacances pour changer d'air, se faire de bon copains. Elles duraient 3 semaines, voire un mois. Mon époux une année resta deux mois dans la même colonie, il vit partir la larme à l'oeil les copains le 31 juillet et les nouveaux arriver le 1er août... Ce fut long dit-il !

Je suis partie en colo pour la première fois, je devais avoir 10 ans. J'étais une petite fille unique très timide, et ma mère pensait qu'un tel séjour me ferait grand bien. Seulement voilà, je ne voulais pas y aller ! jusqu'au jour où elle me dit "ta cousine Danièle y va aussi". Voilà qui me rassurait donc.

Le jour du départ, en gare, les parents sur le quai, les enfants déjà installés dans les compartiments, et ma cousine qui n'arrivait pas.... le haut parleur annonçait le départ du train... et toujours personne... c'est alors que je compris que ma mère avait usé de ce stratagème, ce mensonge, pour me faire partir avec "le sourire" !

Mais ce fut le contraire, un torrent de larmes, oui, un chagrin incommensurable, qui dura plusieurs jours.

Je lui en ai toujours voulu à ma mère, et encore aujourd'hui !

Ce train m'emmena pour 3 semaines à Nans-sous-Sainte-Anne dans le Doubs, dans un grand château manoir, qui appartenait aux soeurs dominicaines de ma commune de résidence à l'époque à Asnières.

Le voici : 

s-l1600l

il n'a pas changé aujourd'hui 

nans-sous-sainte-anne-6945-18_w300

Tout pareil, sauf qu'il n'appartient plus aux soeurs. Tout était grand à l'intérieur, l'escalier, les couloirs, les dortoirs, le réfectoire...

Nous avions juste à côté les Sources du Lison, et un torrent, où nous allions en promenade quasiment tous les jours,

source-lison-31233_w600

ces lieux étaient propices aux jeux de piste qui étaient organisés pour notre plus grand plaisir. Et cet endroit si rafraichissant lors des chaudes journées d'été. Mais attention : pas de baignade autorisée !

Les colonies n'étaient pas mixtes à l'époque, que des filles, ou que des garçons.

Je me souviens encore d'un autre séjour, la colonie "Joie", en Suisse, aux Monts sur Bex dans le canton de Vaud. Les soeurs avaient là encore un grand chalet en bois

64060017

photo de l'arrière du chalet, le devant était plus beau avec ses grandes terrasses

Edit du 19 août 2018 : dans mes albums je viens de retrouver une photographie de notre beau chalet, celui de droite pour nous, et celui de gauche pour les soeurs

colonie des soeurs d'Asnières à Mont sur Bex Suisse-001

face aux Dents du Midi

Bex_-Hôtel-des-Salines-et-Villa-des-Bains-©-Photoglob-Zürich

 ce paysage était magnifique, nous prenions nos repas en extérieur sur la terrasse du chalet avec cette vue merveilleuse.

Dans cette colo, on aidait aux tâches que les soeurs appelaient "les corvées", par équipe, qui tournaient chaque jour : épluchage des légumes, ménage dans le réfectoire, dans les chambres, lessive...

Après c'était jeux dans le terrain devant qu'on appelait "la cuvette" parce qu'il en avait la forme. Nous chassions les orvets, ou nous faisions des roulades sur les pentes.

Après-midi comme dans toute colonie qui se respecte : sieste,

goûter constitué de pain et barre de chocolat noir ou pâte de fruits, 

puis, activités par équipe ou collective, selon. 

Venaient la toilette, le dîner et..... l'incontournable veillée bien sûr, c'est là que le moniteur ouvrait son carnet de chant et en choeur nous apprenions et chantions

carnet_du_moniteur_5

puis coucher.

Nous devions assister une fois la semaine à la messe du matin, dans une petite salle transformée en chapelle.

Il y eut la difficile et longue ascension du Col des Martinets dans les Alpes Vaudoises,

1344464134_1370083008BI

ça grimpait dur, le sentier était caillouteux, abrupt,

1344464527_934895271BI

il fallut traverser le glacier des Martinets, et par endroit ça glissait, la peur a sévit dans le groupe...

Nous avons passé la nuit dans un refuge qui s'appelait Drosine, première pour beaucoup d'entre nous la nuit au refuge, ça sentait les pieds....

En fin de séjour, nous courions dans les magasins de souvenirs, dépensions notre argent de poche en objets divers que j'ai conservés,

IMG_1157

le sabot en bois et thermomètre s'il vous plait

87626053_p

et ce petit canif acheté en Suisse, je n'avais pas assez de sous, la monitrice gentiment a donné le complément.

L'avant dernier jour dans cette colonie était pour les colons ce que les soeurs appelaient "la journée de débrouillardise", car le cuisinier et les commis étaient en congé.

Nous devions préparer le repas chacun pour son équipe, pendant que d'autres préparèrent le repas, je dessinais la carte du menu que j'ai toujours ; je dus en faire 10.

IMG_1155

IMG_1156

Nous avons refait nos valises, nous nous sommes donné nos adresses, en se promettant de se revoir, puis le train nous a reconduit à Asnières où nos parents nous attendaient, bien heureuses de les retrouver, et partir avec eux au bord de la mer, ou en famille en Morvan.

Les jolies colonies de vacances..... 

Posté par marie-paule q à 09:12 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

18 août 2018

ENVIE DE JOUER

Avec MA'

projet 52

Projet 52 - 2018

33 - PASSAGE

dans le jardin, au bout de l'allée des rosiers était une volière pour les inséparables, tous disparus aujourd'hui,

FullSizeRender

me vint une idée, sage ou pas sage, d'ouverture, alors...

démolition de la cage,

coupe d'un thuya de la haie,

E575CAD0-88E1-4E8C-AF35-BF531FEAC528 

trouée et perspective

014-001

ça dégage

le passage

Posté par marie-paule q à 06:45 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

11 août 2018

ENVIE DE JOUER

Avec MA'

projet 52

Projet 52 - 2018

32 - S'AMUSER

avec les bouchons de plastique, quand il fait très chaud, à l'ombre du bouleau,

 

IMG_1159

sans transpirer

 

IMG_1158

on a pu

S'AMUSER

 

Posté par marie-paule q à 08:22 - - Commentaires [16] - Permalien [#]